Ugly Love

Titre : Ugly Love
Auteur : Colleen Hoover
Année de parution : 2016
Éditeur : Pocket
ISBN : 978-2266263955
Nombre de pages : 377 pages

Quand Tate Collins rencontre Miles Archer, elle sait que ce n'est pas le coup de foudre. Et pour cause, le beau pilote n'a de temps que pour les aventures sans lendemain. Ils ne peuvent pourtant pas nier leur attraction mutuelle, aussi immédiate que brûlante. Alors, pourquoi ne pas se laisser séduire, quand le sexe est si bon? Pas d'attaches, simplement la passion... Leur arrangement semble parfait, tant que Tate accepte de respecter les deux règles de Miles : Pas de question sur le passé, Ne pas espérer de futur. Cependant, ils vont vite comprendre que le cœur ne suit pas d'autres règles que les siennes. L'amour, même quand il n'est pas une évidence, sera-t-il plus fort que leurs promesses?

Si le passé et l'avenir sont aujourd'hui hors limite, j'ignore que faire du présent.

Alors que Tate arrive chez son frère pour emménager avec lui, voilà que sur le seuil de la porte, il y a un homme saoul et couché au sol. Il est peut-être beau et sexy, mais il est tout de même saoul! Mais voilà que Corbin lui demande de l'aider et de le laisser dormir sur le canapé pour la nuit.

Le lendemain matin, voilà qu'elle se réveille et que cet individu la regarde dormir. Elle apprendra que c'est son nouveau voisin et qu'elle devra le côtoyer régulièrement puisque c'est un bon ami de son frère. Le seul hic? C'est qu'il est vraiment attirant et qu'il est célibataire.

Il aura fallu peu de temps pour qu'ils se retrouvent dans les bras l'un de l'autre, mais avant même que leur histoire puisse aller trop loin, Miles établit deux règles assez simples : pas de questions sur son passé et ne pas espérer qu'il y ait un quelconque avenir. D'emblée, Tate accepte alors qu'elle sait déjà que son cœur a succombé au charme de cet homme ténébreux. Mais elle est prête à tout pour avoir un peu de lui au lieu de rien du tout, mais voilà... peut-on empêcher un cœur d'aimer?

L'amour n'est pas toujours très joli. Parfois, on passe son temps à espérer que quelque chose arrive. En mieux, de préférence. Et voilà que, tout d'un coup, on se retrouve à la case départ, sauf qu'on a perdu son cœur au passage.

J'ai découvert la plume de Colleen Hoover avec le premier tome de la saga Never never et cette romance est le deuxième roman que je lis de cette auteure. Je suis totalement sous le charme de sa plume, surtout avec ce roman que j'ai vraiment apprécié.

Il y a une certaine poésie au sein de son écriture, cela vient nous toucher et nous faire adhérer facilement au récit. De plus, la structure du roman est tout à fait intéressante. D'un côté nous suivons Tate au moment présent alors que nous suivons le parcours de Miles six ans plus tôt. Cela nous permet d'apprendre à connaître nos deux protagonistes graduellement au fil des événements.

D'ailleurs, j'ai rapidement succombé au charme des deux protagonistes. Nous sentons dès les premiers chapitres que Miles a vécu un événement pénible et traumatisant avant de rencontrer Tate, ce qui explique pourquoi il désire avoir une aventure sans lendemain. Et l'auteure prend vraiment tout son temps pour dévoiler tous les éléments en lien avec cet événement.

Tandis que pour Tate, nous pouvons comprendre ce qu'elle a vu en Miles et pour qu'ainsi son cœur soit tombé sous le charme. Il est vrai qu'elle a une personnalité qui cadre à merveille avec cette patience qu'elle a envers Miles. Son métier et son grand cœur fait d'elle la personne idéale pour sortir Miles de sa zone de noirceur.

Et puis, l'intrigue est tout à fait intéressante et captivante. L'auteure a su ajouter certains éléments pour que cette romance ne soit pas trop similaire à ce que l'on retrouve habituellement dans ce genre littéraire. Bien évidemment, la fin est plus que prévisible, mais il n'empêche que je me suis laissée porter par le récit et que j'ai succombé. J'ai dévoré cette romance tout simplement. 

Ma note : 4.5/5

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Abrano, tome 1

L'Anse-à-Lajoie, tome 1 : Madeleine

Le sculpteur de vœux