Entre deux mondes

 


Titre : Entre deux mondes
Auteur : Olivier Norek
Genre littéraire : Thriller
Année de parution : 2018
Éditeur : Pocket
ISBN : 978-2266286381
Nombre de pages : 371 pages 

Fuyant un régime sanguinaire et un pays en guerre, Adam a envoyé sa femme Nora et sa fille Maya à six mille kilomètres de là, dans un endroit où elles devraient l'attendre en sécurité. Il les rejoindra bientôt, et ils organiseront leur avenir.
Mais arrivé là-bas, il ne les trouve pas. Ce qu'il découvre, en revanche, c'est un monde entre deux mondes pour damnés de la Terre entre deux vies. Dans cet univers sans loi, aucune police n'ose mettre les pieds.
Un assassin va profiter de cette situation.
Dès le premier crime, Adam décide d'intervenir. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il est flic, et que face à l'espoir qui s'amenuise de revoir un jour Nora et Maya, cette enquête est le seul moyen pour lui de ne pas devenir fou.
Bastien est un policier français. Il connaît cette zone de non-droit et les terreurs qu'elle engendre. Mais lorsque Adam, ce flic étranger, lui demande son aide, le temps est venu pour lui d'ouvrir les yeux sur la réalité et de faire un choix, quitte à se mettre en danger.


N’ayant jamais lu de romans de cet auteur, j’ai décidé de découvrir la plume d’Olivier Norek avec ce roman car l’on ne cesse de vanter ses mérites. Et je suis loin d’être déçue!

Adam a décidé de rejoindre l’Armée syrienne libre et d’infiltrer le service de renseignement militaire de son pays. Ces derniers jours, il a l’impression que l’étau se resserre autour de lui. Il décide donc d’envoyer sa femme et sa fille en Europe en passant la frontière illégalement. Il promet de les rejoindre prochainement!

En France, Bastien vient d’être transféré à Calais. Il a une nouvelle équipe sous ses ordres et il réalise qu’il devra faire ses preuves. Assez rapidement, il se rend compte que la réalité à Calais est complètement différente car il y a la Jungle où l’on y retrouve tous les migrants. À peine est-il arrivé que déjà plusieurs éléments le révoltent!

Finalement, il aura fallu que quelques jours pour que le chemin de Bastien rencontre celui d’Adam. Assez rapidement, ils se rendent compte, l’un comme l’autre, qu’il y a deux mondes à Calais… et que le danger rôde des deux côtés!

 

À la fin, il faudra regarder tout ce qu’on a accepté de faire. Et ce jour-là, je refuse d’avoir honte…

 

Je me suis couchée très tard la nuit dernière car il était impossible pour moi de me coucher sans terminer ma lecture. Et encore aujourd’hui, j’ai l’impression que les personnages me hantent encore.

Je dois avouer qu’au début du roman, je n’étais pas certaine du tout que j’allais réussir à adhérer à l’intrigue. Je ne savais pas du tout où tout cela allait me mener. Je lis surtout pour me détendre, me faire voyager et j’ai parfois de la difficulté avec certains sujets. Mais finalement, l’auteur a su m’attirer dans ses filets.

L’intrigue n’était pas du tout celle que je m’étais imaginée au tout début. Loin de là! Il est vrai que le roman est loin d’être rose et léger. Le sujet pourrait paraître lourd en raison de sa noirceur, mais en même temps, l’auteur nous dépeint une réalité qui frappe. Un vrai upper-cut!

Habitant de l’autre côté de l’océan, la vie à Calais m’était totalement inconnue. Et puis, ce n’est pas un sujet qui est vraiment abordé dans les médias. Du coup, j’ai découvert tout cela et j’en ressors estomaquée. D’ailleurs, je n’ai pu faire autrement que de sortir ma tablette pour en apprendre un peu plus sur le sujet.

Au-delà de cet enjeu qui se joue aux frontières, il y a le roman en lui-même. La plume de cet auteur est fluide, ce qui rend la lecture très agréable. Quant à l’intrigue et aux personnages, tout cadre à merveille. Le récit est devenu de plus en plus addictif au fil des pages que je lisais.

Et puis, la finale m’a coupé le souffle. Désolée, mais là le suspense est devenu insoutenable et j’avais (presque) le goût de sauter des lignes pour arriver plus rapidement au dénouement. Et quel dénouement! Imprévisible, addictif, d’un réalisme incroyable mais surtout bouleversant!

Ma note : 19/20


Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Abrano, tome 1

L'Anse-à-Lajoie, tome 1 : Madeleine

Le sculpteur de vœux