Un été près du lac


Titre : Un été près du lac
Auteur : Heather Young
Genre littéraire : Littérature Contemporaine
Année de parution : 2017
Éditeur : Belfond
ISBN : 978-2714474742
Nombre de pages : 377 pages

1935. Comme tous les ans, Lucy, Lilith et leur petite sœur Emily viennent passer l’été en famille dans leur chalet, sur les bords d’un lac du Minnesota. Mais un matin, Emily est introuvable. Qu’est-il arrivé à l’enfant de six ans? Nul ne semble le savoir. Et alors que, fou de douleur, leur père se suicidera, Lucy, Lilith et leur mère resteront toute leur vie dans ce chalet, à attendre l’improbable retour de la petite préférée.
1999. Lucy vient de mourir, léguant le chalet et tous ses biens à sa petite nièce Justine. Un héritage qui arrive juste à temps pour la jeune femme qui doit fuir San Diego et une histoire d’amour abusive, pour mettre à l’abri ses deux filles. Mais le vieux chalet n’a rien d’une chaleureuse villégiature. La maison est isolée, bientôt prisonnière de la neige qui recouvre le Minnesota; son seul voisin est un vieil homme bourru, probablement fou. Et alors que la jeune femme tente de transformer la lugubre bâtisse en foyer pour elle et ses filles, son aînée développe soudain une étrange obsession pour Emily, leur aïeule disparue.
Car la maison n’a pas dévoilé tous ses secrets. Là, dans les affaires laissées par Lucy, se cache un journal. Les Mémoires d’une petite fille naïve qui a laissé se dérouler un drame si terrible que, soixante ans plus tard, sa famille en porte encore la trace…

Un été près du lac est un roman à deux voix où l'auteure nous parle d'amitié, d'amour, de famille, mais aussi des impacts que les décisions que nous prenons aujourd'hui auront sur l'avenir.

Les choses que nous faisons par amour sont celles que nous sommes le moins susceptibles de regretter.

Lucy est sur le point de mourir, elle le sent au plus profond d'elle-même, mais elle refuse de quitter la maison jaune de son enfance. C'est en trouvant un carnet vierge que l'idée lui vient de relater les événements qui ont eu lieu à l'été 1935 alors qu'elle n'était qu'une enfant de onze ans. Elle expose dans ce carnet tous les événements qui l'ont marqué et qui l'ont amené à rester dans cette maison avec sa sœur Lilith, près de son ami Matthew.

Notre amitié était née dans l'un des moments les plus doux, mais aussi les plus fugaces de la vie, au crépuscule de l'enfance, avant que celle-ci cède la place à l'âge adulte avec son cortège de complications.

Justine apprend par sa mère le décès de sa tante Lucy et que son notaire cherche à la joindre afin de régler la succession. Elle hérite de la maison près du lac ainsi que des placements de sa tante. Jusqu'à ce jour, Justine n'avait pas vraiment réalisé à quel point sa vie avec son nouveau copain Patrick était nocive. Sur un coup de tête, elle emballe les effets de ses deux filles et quitte San Diego sans un regard en arrière. Elle vient de décider qu'un nouveau départ dans une nouvelle ville, dans une nouvelle maison serait la solution pour reprendre le contrôle de sa vie.

Une fois arrivées à la maison jaune, Justine et ses filles se rendent compte que la vie ne sera pas aisée, car la maison est décrépite. Justine n'avait pas prévu que sa mère viendrait la voir, elle n'avait pas prévu non plus que Patrick la retrouvait. Encore moins que les secrets du passé des sœurs Evans feraient surface...

Ce roman à deux voix m'a profondément bouleversée. Je suis quelque peu sans mot devant tous les événements qui ont touché plus d'une génération de la famille Evans. Mais en dehors de la disparition de la petite Emily, il y a également le passage entre l'innocence de l'enfance vers la vie adulte qui surprend en tant que lecteur. Heather Young a su choisir les mots avec soin et délicatesse pour parler de sujets sensibles. Elle a réussi à instaurer un climat surprenant et intrigant.

J'ai complètement adhéré au récit et ressenti les émotions des personnages. En fait, j'ai parfois eu l'impression d'être partie prenante, un peu comme si j'étais au sein des murs de cette maison près du lac. Un récit qui bouleverse et qui ne laissera personne insensible.

Ma note : 4/5


Je tiens à remercier la maison d'édition Belfond pour ce roman!


Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Maman a tort

Les femmes oubliées

Pour toi Abby, tome 1 : Le remords