dimanche 5 février 2017

Black Coffee


Auteur : Sophie Loubière
Genre littéraire : Thriller
Année de parution : 2013
Éditeur : Fleuve noir
ISBN : 978- 2265094079
Nombre de pages : 601 pages

Narcissa, Oklahoma, juillet 1966. Un jour de grand beau temps, un homme fut pris d'un coup de folie. Il égorgea une femme dans une maison et poignarda une petite fille dans le jardin. Il laissa pour morte une mère de famille et son fils, puis repartit à bord d'une Ford Mustang, couvert de sang.
Été 2011. Une Française, Lola Lombard, part à la recherche du père de ses deux enfants, volatilisé sur la route 66. Sa seule piste : un cahier que son mari lui aurait envoyé et qui pourrait bien être la preuve de l'existence d'un des plus ahurissants criminels que les États-Unis aient connu... et dont le chemin traversait déjà la petite ville de Narcissa à l'été 1966.

1966 : L'auteure nous décrit un crime en début de roman qui est tellement violent et sauvage qu'il donne froid dans le dos. Desmond, du haut de ses huit ans, passera sa vie à se sentir responsable de ce massacre. Pourquoi? Parce que sa mère lui aura demandé d'attacher leur chien alors que s'il ne l'avait pas fait, peut-être que le chien aurait pu les prévenir et protéger. Plusieurs années plus tard, alors que la relation entre Desmond et son père est pratiquement inexistante, les paroles de son paternel le culpabilisera encore plus : Si seulement tu n'avais pas attaché le chien. Il apprendra à réellement connaître son père qu'une fois que celui-ci sera décédé. Et c'est à ce moment-là, que sa quête commencera réellement pour lui.

2011 : La rencontre entre Lola et Desmond m'a laissé un peu perplexe. À mes yeux, certains éléments manquent de crédibilité mais j'ai passé par-dessus et poursuivit ma lecture. Tous les crimes commis par notre serial killer sont horribles. Certaines scènes m'ont obligées à fermer mon livre pour reprendre ma lecture plus tard. Comment l'auteure a-t-elle pu imaginer de tels crimes? Je me pose encore la question!

À certains moments, l'intrigue m'a soutenue en haleine mais je dois dire que le dénouement est trop rapide et prévisible. Et ce, plusieurs pages avant la fin du bouquin. Dommage!

Ma note : 3.5/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire