mardi 7 février 2017

La chimiste


Auteur : Stephenie Meyer
Genre littéraire : Thriller
Année de parution : 2016
Éditeur : JCLattès
ISBN : 978-2709658973
Nombre de pages : 555 pages

Elle était l'un des secrets les mieux gardés - et des plus obscurs d'une agence américaine qui ne portait même pas de nom. Son expertise était exceptionnelle et unique. Et puis, du jour au lendemain, il faut l'éliminer au plus vite...
Après quelques années de clandestinité, son ancien responsable lui propose d'effacer la cible dessinée sur son dos. Dernière mission... ou dernière trahison ?
Alors que sa vie ne tient plus qu'à un fil, un homme que tout devrait éloigner d'elle va bouleverser ses certitudes. Comment survivre à une traque impitoyable quand on n'est plus seule ?

Le premier chapitre me semblait extrêmement prometteur : Aujourd'hui, donner la mort c'était vaincre. Elle ne gagnait pas la guerre, mais des batailles, l'une après l'autre. Des micro-victoires quand même. Le cœur d'un ennemi s'arrêtait et le sien continuait de battre. Quelqu'un venait en chasseur et se retrouvait proie. Elle était une veuve noire solitaire, invisible derrière sa toile. Malheureusement l'auteure n'a pas su faire évoluer son personnage au-delà de ces quelques mots et me faire tenir en haleine tout au long du roman. Trop de temps morts et de mises en situation qui manquent totalement de crédibilité.

De plus, ma première impression fut que je venais de tomber sur un livre de catastrophes à l'américaine. Au lieu de cela, l'auteure a tenté de nous pondre un thriller avec pour toile de fond une histoire d'amour invraisemblable. Et je ne suis pas certaine que cette romance ajoute vraiment quelque chose à l'histoire. J'aurais plutôt apprécié que l'auteure se concentre sur des mises en situation remplies de suspense.

Malgré tout, je suis restée accrochée jusqu'à la fin, tout en espérant que le suspense irait en croissant. Ce qui fut le cas à certains moments. L'idée de base du roman aurait pu être exploitée tout autrement et nous aurions eu un très bon thriller. Il manquait si peu...

Ma note : 3/5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire