Ne dis rien à papa


Auteur : François-Xavier Dillard
Genre littéraire : Thriller
Année de parution : 2017
Éditeur : Belfond
ISBN : 978-2714476234
Nombre de pages : 320 pages

L'instinct maternel est l'arme la plus puissante au monde. Surtout quand on la retourne contre ses propres enfants.
Quatre jours et quatre nuits se sont écoulés avant que la police ne retrouve la victime dans cette ferme isolée. Quatre jours et quatre nuits de cauchemars, de douleurs et de souffrances, peuplés de cris et de visons imaginaires en face de ce jardin dans lequel elle a été enterrée vivante.
Sur un autre continent, loin de cet enfer, Fanny vit avec son mari et leurs jumeaux Victor et Arno. Leur existence bien réglée serait parfaite si elle ne percevait pas, au travers des affrontements qui éclatent sans cesse entre ses enfants, chez l'un, une propension à la mélancolie et, chez l'autre un véritable penchant pour le mal. Chaque jour elle se dit qu'elle ne pourra plus supporter une nouvelle crise de violence, ces cris qui la replongent au cœur d'images qu'elle voudrait tant oublier... À n'importe quel prix...
Et lorsqu'un nouveau voisin s'installe dans la grande maison, elle souhaite offrir le portrait d'une famille parfaite. Mais chaque famille a son secret et le sien est le plus terrible qui puisse exister.

Ne dis rien à papa est un thriller psychologique qui donne froid dans le dos par son côté sombre et glauque.  

Quelques années plus tôt, un enfant se réveille alors qu'il est enseveli sous la terre. Il réussit à sortir de cet endroit et erre pendant quelques jours dans cette maison dont il n'a aucun souvenir. Il sera découvert par les policiers et c'est alors qu'il se souviendra qu'en fait c'est sa mère qui a tenté de le tuer. Mais celle-ci a disparu!

Aujourd'hui, nous avons Fanny qui a eu deux garçons, Arno et Victor, avec son conjoint Michael. Elle réussit très bien sa vie en tant que fleuriste et son conjoint est devenu un peintre renommé. Par contre, nous sentons quelques failles dans cette famille aux apparences heureuses. Victor est un petit garçon violent et manipulateur tandis que son frère est sensible et se laisse écraser par son jumeau. Quant à Fanny, celle-ci a des zones d'ombres dans son passé qu'elle préfère ne pas exposer à Michael.

Ailleurs, à une autre époque, nous avons Hélène, cette jeune étudiante. Par un soir de beuverie, quatre de ses collègues masculins de la faculté de médecine abuseront d'elle. Ils la laisseront inconsciente au sol. Elle se réveille au matin dans les bras d'un cadavre dans une salle d'autopsie de la faculté. Elle aurait pu quitter l'université ou bien porter plainte... elle décide plutôt de persévérer et de cesser immédiatement de boire. Malheureusement, elle se retrouve enceinte de ses agresseurs et il est déjà trop tard pour avorter.

Aujourd'hui, un cadavre est découvert. Cet homme est un imminent médecin et tous les os de son corps furent brisés. Mais pourquoi? C'est Dubois et Michaud qui seront responsables d'enquêter sur ce meurtre. Mais les morts s'accumulent...

Au fil des chapitres, l'auteur passe d'une époque à une autre ainsi que d'un personnage à l'autre. Si bien qu'au début, nous ne savons plus où nous en sommes rendus dans toute cette histoire. Mais l'intrigue nous maintient en haleine. Nous cherchons à savoir où tout cela nous mène. Et c'est alors que tout se met en place. Et là, la révélation se fait. Les liens se sont tissés. Même si certains éléments deviennent prévisibles au fur et à mesure que l'on avance au cours du récit, il n'en reste pas moins que nous désirons en savoir plus. Nous désirons comprendre et surtout voir le cheminement que feront Michaud et Dubois pour trouver la vérité dans ce labyrinthe d'événements tragiques.

Les personnages sont incroyables et ancrés dans la réalité. La psychologie de ceux-ci est d'une telle cohérence avec l'intrigue, je lève mon chapeau à l'auteur. Par contre, certains passages, vraiment glauques, m'ont donné des frissons d'horreurs. Personnellement, j'ai beaucoup de difficultés à lire des passages violents où les enfants sont impliqués.

Il n'en reste pas moins que c'est un excellent thriller. Un auteur de talent avec une écriture très fluide qui saura vous maintenir en haleine jusqu'à la fin!

Ma note : 4/5

Je remercie la maison d'édition Belfond pour cet excellent thriller!


Commentaires

  1. Je ne connaissais pas cet auteur (peut-être nouveau d'ailleurs). Mais ta chronique donne vraiment envie de le découvrir. Merci pour ce partage! Loulette(sur LA)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Il a d'autres bouquins à son actif dont : Fais-le pour maman. Je prévois le lire cet hiver ;)

      Effacer

Publier un commentaire

Messages les plus consultés de ce blogue

Maman a tort

Les femmes oubliées

Le livre sans nom