Ludivine Vancker, tome 3 : L'appel du néant


Titre : L'appel du néant
Auteur : Maxime Chattam
Série : Ludivine Vancker, tome 3
Genre littéraire : Thriller
Année de parution : 2017
Éditeur : Albin Michel
ISBN : 978-2226319470
Nombre de pages : 528 pages

Tueur en série...
Traque infernale.
Médecine légale.
Services secrets.
... Terrorisme.

La victoire du Mal est-elle inéluctable?

Elle savait que d'autres encore écouteraient le murmure de la mort, cet appel du néant. Le travail pour les arrêter serait difficile. Une œuvre monumentale en amont attendait l'humanité pour empêcher le Mal de se répandre toujours davantage.

L'intrigue débute au moment où nous retrouvons Ludivine au sein d'une enquête qui l'amène à rencontrer un monstre. Un être immonde, terrible. Alors qu'elle le traque, la voilà prise au piège de ce tueur en série. Elle sait ce qui l'attend, elle a vu et analysé ses précédentes victimes, mais trouvera-t-elle le moyen de ne pas y laisser sa peau?

Que sais-je de lui? De son premier crime?
Non pas le tout premier, mais celui sur lequel nous avons fait connaissance. C'est par là qu'il faut commencer. Le jour de notre rencontre.

Au-delà de cette enquête qui la mène vers ce terrible psychopathe, Ludivine et son équipe se voient obliger de collaborer avec Marc Tallec. Cet enquêteur ne traque pas les tueurs en série, en fait, il est un expert en terrorisme. Car dès le premier cadavre trouvé déchiqueté sur la voie ferrée, tout semble les mener vers un personnage fort important au sein de la communauté musulmane. Serait-il possible que derrière tout cela se cache un réseau de terroristes? Y a-t-il un lien quelconque entre ce psychopathe et le réseau en place?

À mesure que l'enquête avance, les enquêteurs sentent approcher le danger. Sauront-ils contrer la menace et ainsi éviter un attentat terroriste au sein même de Paris?

Encore une fois, Maxime Chattam réussit à nous faire frissonner de terreur. Et je dois dire que c'est encore pire cette fois-ci, car la prémisse de ce thriller est basée sur certains éléments similaires à ce que nous avons vécu. D'ailleurs, l'auteur le mentionne lui-même, il a eu de la difficulté à écrire et terminer ce roman en raison des multiples attentats qui sont survenus au cours des dernières années.

Personnellement, j'ai ressenti un certain malaise face au récit. Tout me semblerait si réel. Et en même temps, on peut se demander si vraiment ce roman n'est pas sorti trop tôt... trop près en fait des derniers attentats.

Si le but de l'auteur est de nous faire sentir partie prenante face à cette intrigue, eh bien, c'est réussi avec brio. J'ai complètement adhéré. Faut dire qu'il sait nous garder en haleine avec tous les rebondissements qui surviennent au cours de l'enquête. De plus, il a le don de terminer ses chapitres sur un suspense, ce qui nous oblige à continuer notre lecture.

Les personnages et leur personnalité cadrent bien avec l'intrigue par contre, j'ai parfois senti que notre chère Ludivine était un peu trop chanceuse! Le personnage de l'enquêteur Tallec permet à l'auteur de faire comprendre l'extrémisme et cela se fait au gré des pages, sans pour autant ajouter de la lourdeur au texte et j'ai trouvé cela génial.

Au final, ce troisième tome est intrigant, les personnages intéressants, mais qui m'a laissé sur un certain malaise tant qu'il m'a semblé ancré dans notre réalité.

Ma note : 3.5/5

Je tiens à remercier chaleureusement la maison d'édition Albin Michel pour m'avoir permis de lire ce troisième tome de la saga Ludivine Vancker!


Commentaires

  1. mon mari me l'a offert la semaine dernière. mais j'ai le coma des mortels a lire d'abord

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. J'ai hâte d'avoir ton avis...tant pour le Coma des mortels que j'ai offert à mon fils et pour L'appel du néant.

      Effacer

Publier un commentaire

Messages les plus consultés de ce blogue

Une simple histoire d'amour tome 2 : La déroute

Maman a tort

Pour toi Abby, tome 1 : Le remords