Au chant des marées, tome 2 : La vie sur l'Île Verte



Titre : La vie sur l'Île Verte
Auteur : France Lorrain
Série : Au chant des marées, tome 2
Genre littéraire : Littérature Contemporaine
Année de parution : 2018
Éditeur : Guy Saint-Jean
ISBN : 978-2897583828
Nombre de pages : 654 pages

Des décès, un mariage très attendu, des décisions déchirantes… La vie n’est pas toujours simple sur l’Île Verte!
Marjolaine, enceinte, ne sait comment accueillir cette nouvelle inattendue. Peut-être à cause de Philippe? Arrivera-t-elle à reprendre le dialogue avec Sophie, s’aimeront-elles de nouveau comme lorsqu’elles étaient jeunes, avant le décès de leur mère? La mort de Stéphane, cadet de la famille Lalonde, se dresse comme un obstacle. Qu’est-il vraiment arrivé ce fameux soir de juillet 1975?
Sur l’île, les commérages vont bon train en ce qui touche les relations tendues entre les sœurs Lalonde. À Roseline, Adrien, Lionel et Victoire s’ajoutent de nouveaux insulaires qui passent leur temps à alimenter les ragots. Tensions à l’horizon!
Voici la conclusion de cette série rafraîchissante où les conflits et les drames côtoient les révélations et les moments de bonheur intenses dans un décor bucolique bercé par le vent du fleuve.

Lors du premier tome, France Lorrain nous avait concocté une fin vraiment incroyable où l'on apprenait que Marjolaine était enceinte alors qu'elle n'a jamais voulu d'enfants. De plus, Sophie venait d'arriver sur l'Île Verte pour venir voir son père Paul après une absence de cinq ans et la belle noire ne semblait pas tellement pressée de repartir. Que se passera-t-il entre les deux sœurs Lalonde? Et Marjolaine, va-t-elle garder son bébé?

C'est donc la grossesse qui préoccupe notre protagoniste en ce début de récit. Elle n'a toujours pas pris sa décision et ne veut pas en parler à son mari tant que cela ne sera pas fait. Au moment où elle passait son test de grossesse, Roseline l'avait surprise en pleurs et la commère de l'île était offusquée par l'attitude de la jeune femme. Comment pouvait-elle être bouleversée par l'un des moments les plus beaux de la vie? Elle n'avait pas dévoilé le secret de Marjolaine, mais elle l'évitait depuis un mois déjà! Leur amitié va-t-elle survivre à cet événement?

La relation entre Marjolaine et Sophie ne semble pas s'améliorer. Au contraire, la cadette surveille son mari. Elle a tellement peur qu'il se laisse séduire qu'en le surveillant par la fenêtre, alors qu'il discute avec son aînée, elle est tombée en faisant semblant de la nettoyer. Du coup, la voilà à l'hôpital et c'est ainsi que son mari apprendra la grossesse de sa femme. Va-t-il réussir à la convaincre de garder leur bébé?

Quant à Marie-Laure et Marc-André, leur famille est en pleine dérive. Marie-Laure n'est plus que l'ombre d'elle-même. Saura-t-elle prendre soin de ses enfants? Finiront-ils par accepter que Jules soit autiste? Les habitants voient leur désarroi, mais ils ne savent plus quoi faire ou dire pour leur venir en aide. Si seulement Marie-Laure les laissait l'aider?

Deux nouveaux habitants arrivent sur l'île. Les frères Lafleur désirent ouvrir une « table champêtre », mais certains anciens voient cela d'un mauvais œil. Réussiront-ils à les convaincre? Est-ce qu'Adrien va leur mettre des bâtons dans les roues comme il l'a fait avec le gîte Au chant des marées?

J'ai découvert la plume de France Lorrain lors de la lecture du premier tome et ce fut une très belle découverte. Je ne connaissais pas encore cette auteure de talent et je dois dire qu'avec ce deuxième tome, j'en suis encore plus que convaincu!

Dès les premières pages, mon bonheur était immense de retrouver tous les personnages de cette duologie. Faut dire que Marjolaine m'a complètement charmée avec son caractère flamboyant. Roseline, la commère de l'île, m'a encore fait rire, et ce, à plusieurs reprises. Elle est vraiment unique! Et que dire du mauvais caractère d'Adrien? Est-il possible d'être aussi grincheux? Bref, les personnages nous semblent tellement vivants, que nous avons l'impression de les connaître personnellement.

L'auteure sait nous faire rêver avec cette île aux habitants colorés et tissés serrés. Un endroit du Québec que je n'ai pas encore eu la chance de visiter et qu'il me tarde maintenant de découvrir. Je me vois bien m'asseoir sur un banc près du phare... je passerais bien un long séjour Au chant des marées.

Je ressors de ce deuxième tome avec une douce mélancolie en sachant que je dois dire adieu à tous ces personnages. Décidément, ce dernier tome est encore meilleur que le premier et j'en aurais pris encore plus! Je vais tellement m'ennuyer de la fougueuse Marjo, de la commère au grand cœur et du vieux grincheux! N'hésitez pas à lire cette saga qui nous fait découvrir le Québec des années 80.

Ma note : 4/5

Je tiens à remercier la maison d'édition Guy Saint-Jean pour cette belle saga!


Pour lire ma chronique du premier tome, cliquez sur le lien suivant : De Québec à l'Île Verte

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Maman a tort

Les femmes oubliées

Le livre sans nom