Au petit bonheur la chance!


Titre : Au petit bonheur la chance!
Auteur : Aurélie Valognes
Genre littéraire : Littérature Contemporaine
Année de parution : 2018
Éditeur : Mazarine
ISBN : 978-2863744536
Nombre de pages : 325 pages

Jean 6 ans , se retrouve confié à sa grand-mère, lors de la séparation de ses parents, en 1968. Sa mère part à Paris pour trouver un emploi et reviendra le chercher. Il se retrouve chez mémé Lucette, et une formidable histoire d'amour va se dérouler entre ces deux êtres qui vont apprendre à se connaître, à cohabiter et à s'aimer.

Ceux que tu aimes le plus vont et viennent, repartent et reviennent. En prenant un bout de ton cœur à chaque fois. Mais tu ne vas pas te priver d’aimer de peur de devoir souffrir un peu? Tout ce bonheur ne vaut-il pas un petit pincement au cœur?

Jean n'a que six ans et mémé Lucette a beau essayer de lui faire comprendre que sa mère reviendra le chercher, il a tout de même le cœur brisé. Passera-t-il l'été chez mémé ou y restera-t-il pour toujours? Pourquoi l'a-t-elle abandonné ainsi?

Par dépit, il se jette sur la collation que sa grand-mère lui a préparée : même ses gâteaux préférés ont un arrière-goût de périmé. Ce doit avoir ce goût-là, la tristesse.

Les jours passent et la rentrée scolaire approche à grands pas. Marie ne semble pas pressée de venir chercher Jean pour l'emmener à Paris. C'est à la dernière minute que mémé lui procure les quelques effets scolaires dont il aura besoin, mais la vie n'est pas facile. Mémé ne roule pas sur l'or, elle avait déjà de la difficulté à joindre les deux bouts en étant seule. N'empêche qu'elle trouve tout de même les moyens de prendre soin de son petit-fils.

Lucette n'a pas beaucoup de sous, les repas sont simples, mais riches d'amour.

Il y a aussi sa tante Françoise et ses cousins qui sont là pour lui changer les idées, l'amuser, mais aussi pour le combler d'amour, sans oublier la petite voisine Anita et le facteur Lucien. Finalement, au fil des mois, Jean prend ses marques. Il garde toujours espoir que sa mère revienne le chercher, mais en même temps, il est bien dans cette vie avec sa mémé Lucette. En fait, il faut si peu pour être heureux, pour savourer le bonheur qui est là à notre portée...

Les chances d’être heureux sont là, partout, il suffit de les respirer, comme l’air frais marin, et d’en embellir leurs vies.

Après avoir maintes et maintes fois vu et lu des chroniques sur les romans d'Aurélie Valognes, il était plus que temps que je découvre cette auteure.

Je dois dire que je suis tombée littéralement sous le charme de la plume de cette auteure. Elle a une écriture qui vient nous chercher directement au cœur. Elle ne le fait pas tout simplement en plaçant les mots bout à bout... non, elle trouve le moyen d'y mettre un peu de poésie. Aucun mot n'est choisi au hasard, elle y met toute la délicatesse possible afin de toucher le lecteur.

Les personnages sont uniques et terriblement attachants. Malgré les remarques parfois bourrues de mémé Lucette, il nous est possible de ressentir tout l'amour qu'elle a pour son petit-fils. Les gestes qu'elle pose à son insu sont d'autant plus des révélations de son affection pour lui. De même, nous sentons à quel point Jean est attaché à sa mémé et combien il veut prendre soin d'elle. La relation entre ces deux personnages m'a profondément touchée et émue. Elle m'a également fait sourire à de multiples reprises par les échanges qu'ils ont entre eux. Jean est tellement curieux et il a réellement le don de formuler ses phrases à vous en faire décrocher votre mâchoire. Vous n'aurez pas le choix que de tomber sous le charme de ce petit bonhomme!

J'ai également pu apprécier le contexte d'après-guerre. L'auteure a su faire ressortir avec brio cette époque difficile. Mais au-delà des difficultés, nous sentons également une communauté très forte qui s'entraide. Également, nous ressentons, par le biais de Marie, le changement qui s'opère pour les femmes. L'émancipation de la femme, le désir d'être égale à l'homme et de pouvoir choisir son destin et faire ses propres choix.

Pour moi, Au petit bonheur la chance est un roman touchant et qui vaut vraiment la peine d'être lu. La relation entre Lucette et Jean est exceptionnelle et fait du bien. N'hésitez pas, je suis certaine que vous allez adorer ce petit récit.

Ma note : 4.5/5

Je tiens à remercier chaleureusement la maison d'édition Mazarine, non seulement pour ce formidable récit, mais également pour m'avoir fait découvrir une auteure de talent!



Commentaires

  1. Merci pour cette chronique. J'ai lu Mémé dans les orties et En voiture Simone et Minute papillon attend gentiment dans ma P.A.L. J'ai aimé l'écriture, ce côté humour bourru pour faire passer des sentiments profonds. Attachant sans le "larmoyant". J'attendrai la sortie "poche" d'Au petit bonheur la chance tout bêtement car pour le premier c'était la couverture qui m'avait fait l'acheter alors maintenant j'ai envie qu'ils soient tous du même format !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je suis comme toi, j'aime bien les avoir tous du même format ! Sinon je crois que je vais m'acheter Meme dans les orties, je le vois passer partout ;)

      Effacer

Publier un commentaire

Messages les plus consultés de ce blogue

Maman a tort

Les femmes oubliées

Le livre sans nom