Rebecca Kean, tome 1 : Traquée


Titre : Traquée
Auteur : Cassandra O'Donnell
Série : Rebecca Kean, tome 1
Genre littéraire : Bit-lit
Année de parution : 2011
Éditeur : J'ai Lu
ISBN : 978-2290032060
Nombre de pages : 479 pages


Burlington... nouvelle Angleterre. Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des États unis, bref un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement, parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu'il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs ici que partout ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n'est pas le genre de renseignements fournis par l'office de tourisme. Maudit soit-il...

Vampires, lycanthropes, démons, sorcières bref, l'univers de Rebecca Kean est un univers fantastique, riche en rebondissements où il est impossible de s'ennuyer!

Depuis plusieurs années que Rebecca et sa fille sillonnent le pays pour se cacher. Du coup, Rebecca tente de se faire passer pour une humaine ce qui peut parfois s'avérer difficile lorsqu'on est une sorcière de guerre. Rebecca est poursuivie par son clan, mais également par le clan de vampires du père de sa fille, car oui, sa fille est une semi-vampire! Cette fois-ci, elles viennent de se poser en Nouvelle-Angleterre et aimeraient bien y rester. La population de créatures inhumaines est assez élevée à Burlington, n'empêche qu'elle espère passer sous le radar jusqu'au soir où elle tombe sur Raphael, un maître vampire. En principe en arrivant à Burlington, Rebecca aurait dû se présenter devant le Directum mais étant donné qu'elle ne voulait pas dévoiler sa présence, eh bien il se pourrait qu'elle soit encore obligée de s'enfuir...

Dès le lendemain, la voyante habitant en face de chez Rebecca est assassinée. Elle n'a donc pas le choix d'avertir sa meilleure amie Beth de cet assassinat afin qu'elle en informe le Directum. Du coup, Rebecca est convoquée devant le conseil et se retrouve avec le poste d'Assayim donc avec la tâche de trouver un loup-garou et une potionneuse disparus et d'assassiner les malfaiteurs. Elle qui voulait passer inaperçue, c'est loupé!

En peu de temps, elle sera traquée de tout côté. Sans oublier, qu'elle s'est fait des ennemis et qu'il se pourrait bien que ceux qu'elle tente d'échapper finissent par la trouver, car il est difficile d'assumer le rôle d'Assayim sans dévoiler sa vraie nature. Elle doit absolument finir ce mandat le plus rapidement possible et quitter la ville. Mais cela sera assez difficile, car Mark le semi-démon est subjugué et ne veut plus la quitter, sans oublier que Raphael et Rebecca ont réussi à lié leurs pouvoirs alors que c'est impossible. Qu'adviendra-t-il de Rebecca et de sa fille? Réussiront-elles à quitter la ville une fois le mandat terminé? Réussiront-elles à échapper à leurs poursuivants?

Cela faisait une éternité que ce roman était sur ma table de chevet. Je ne sais pas pourquoi j'ai tant attendu pour le lire et sincèrement je regrette!

Je suis littéralement tombée sous le charme de cette sorcière qu'est Rebecca. J'aime son côté fougueux, sa détermination et son humour noir. Le fait qu'elle soit une chasseuse qui ne semble avoir peur de rien ni de personne m'a tout simplement attirée. Faut dire que l'univers de la bit-lit est un univers que j'adore. J'aime la magie, les démons et toutes ces créatures de la nuit.

Cassandra O'Donnell ne nous laisse aucun répit avec ce premier tome. Les événements s'enchaînent à une vitesse incroyable et il est vraiment difficile de fermer le bouquin. Une vraie addiction! Les personnages sont également incroyables. Ils cadrent à merveille avec l'intrigue et l'univers fantastique. Malgré leur côté sombre, ils sont tous plus attachants l'un que l'autre. Par contre, il faut rester bien concentrer au début, car il y a quand même plusieurs personnages et plusieurs espèces, mais une fois que la mise en place est bien ancrée au récit, il devient plus facile de s'y retrouver.

J'ai trouvé quelques similitudes entre ce premier tome et l'univers qui entoure la saga d'Anita Blake. Et puisque j'adore cette saga, je ne suis pas étonnée d'être tombée sous le charme de Rebecca. Ce qui les différencie, du moins jusqu'à maintenant, ce sont les scènes érotiques qui sont très peu présentes au cours de ce premier récit...

Alors voilà, sans conteste, ce premier tome est tout simplement un joli coup de cœur. Je peux vous garantir que le deuxième tome ne restera pas aussi longtemps sur ma table de chevet!

Ma note : 4.5/5

Commentaires

  1. Ton avis confirme qu'il faut que je lise cette saga !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Entoucas ce premier tome est excellent :) Reviens me dire si tu as aimé

      Effacer
  2. Ehhhh oui c'est l'effet Rebecca ;p
    Trop contente que cette saga t'ai convaincue

    RépondreEffacer

Publier un commentaire

Messages les plus consultés de ce blogue

Maman a tort

Les femmes oubliées

Le livre sans nom