La chambre des merveilles



Titre : La chambre des merveilles
Auteur : Julien Sandrel
Genre littéraire : Littérature Contemporaine
Année de parution : 2018
Éditeur : Calmann-Lévy
ISBN : 978-2702162897
Nombre de pages : 272 pages

Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu’il veut confier à sa mère, Thelma, qu’il est amoureux pour la première fois, il voit bien qu’elle pense à autre chose, à son travail sûrement. Alors il part, fâché et déçu, avec son skate, et traverse la rue à fond. Un camion le percute de plein fouet.
Le pronostic est sombre. Dans quatre semaines, s’il n’y a pas d’amélioration, il faudra débrancher le respirateur de Louis. En rentrant de l’hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet sous le matelas de son fils. À l’intérieur, il a dressé la liste de toutes ses « merveilles », c’est-à-dire les expériences qu’il aimerait vivre au cours de sa vie.
Thelma prend une décision : page après page, ces merveilles, elle va les accomplir à sa place. Si Louis entend ses aventures, il verra combien la vie est belle. Peut-être que ça l’aidera à revenir. Et si dans quatre semaines Louis doit mourir, à travers elle il aura vécu la vie dont il rêvait.
Mais il n’est pas si facile de vivre les rêves d’un ado, quand on a presque quarante ans…

Depuis sa sortie, cet ouvrage fait fureur sur la blogosphère, il était plus que temps que je me décide à le lire et à me faire ma propre opinion...

Thelma est une femme d'affaires, mère monoparentale d'un fils de douze ans. Sa vie est axée principalement sur sa carrière. Impossible pour elle de passer une journée sans son téléphone. Des urgences, il y en a toujours. Mais à quel prix? Louis est un jeune homme mature pour son âge. Il aime le foot, les Pokémons et comme bien des jeunes hommes de son âge, il est fou de son skate!

Aujourd'hui, c'est la journée brunch avec grand-maman Odette. Pour Thelma, cela ressemble plus à une obligation qu'à un moment passé en famille. Encore une fois, le téléphone sonne. Probablement une urgence à régler pour le boulot malgré que l'on soit samedi. Louis est hors de lui et il est fâché contre sa mère car elle ne prend pas le temps de l'écouter. Il part à toute vitesse sur son skate, mais voilà qu'en bas de la pente, un camion le frappe. Malheureusement pour Louis, il se retrouve dans le coma. 

Louis ne se réveille pas, les médecins donnent une date limite à Thelma. Pour elle, tous les espoirs sont permis. Il suffit qu'elle trouve comment l'amener à se réveiller. C'est à ce moment qu'elle découvre son carnet des merveilles. Elle va tenter de réaliser les rêves de son fils afin de lui donner le goût de revenir à la vie... Réaliser les rêves de son fils lui permet également de remettre en question sa vie, sa carrière, mais surtout sa relation avec son fils et sa mère.

Je mesurais à quel point les moments de complicité avec un enfant pouvaient être précieux, à quel point je n'avais pas pris suffisamment de temps pour les partager avec Louis.

Mes attentes étaient élevées pour La chambre des merveilles, et ce, pour plusieurs raisons. Le synopsis annonçait clairement que le sujet abordé serait très délicat. Aborder le sujet d'un enfant dans le coma nous annonce clairement la charge émotive que l'on va ressentir en lisant ce livre et le risque était énorme pour l'auteur. Soit il réussit à nous toucher profondément, soit il passe carrément à côté du sujet. Selon moi, il n'y a pas de juste milieu. Et Julien Sandrel réussit là où plusieurs auteurs ont échoué!

La plume de cet auteur est tout simplement incroyable. Il réussit à choisir les mots avec soin afin de bien faire passer les émotions vécues par ses personnages. Il nous bouleverse, nous faire rire à certains moments et à d'autres, les larmes nous viennent aux yeux.

Malgré ces moments d'émotions intenses, j'ai eu parfois de la difficulté à comprendre le personnage de Thelma. Pourquoi partir si loin de son fils pour réaliser ses rêves au lieu de rester à ses côtés? Mon cœur de mère n'a pas toujours compris, je ne sais pas si j'aurais osé partir à Tokyo ou bien à Budapest. Quant au personnage de Louis, il m'a semblé un peu trop mature pour son âge. Il a une telle sagesse face à la vie et aux émotions d'autrui. Une veille âme que certains diront!

Le sujet est vraiment bien abordé et tout en délicatesse. L'idée du carnet des merveilles est tout simplement géniale. L'auteur aborde également les étapes émotives que vivent les parents face à une telle tragédie. Le déni, l'impuissance, l'espoir, mais également la culpabilité. J'ai bien aimé être dans les pensées de Thelma à ces moments-là. Je me suis sentie proche d'elle.

Quant à la fin, eh bien, j'ai l'impression qu'il manquait un petit quelque chose. Elle est trop rapide, j'aurais aimé que l'auteur développe un peu plus. Trop souvent, les auteurs ont cette tendance à écrire des fins expéditives. J'en aurais pris vraiment plus.

Je suis vraiment passée tout près du coup de cœur. J'ai bien hâte de voir ce que cet auteur écrira dans les années à venir! Un nouvel auteur de talent, à découvrir.

Ma note : 4.5/5

Je tiens à remercier chaleureusement la maison d'édition Calmann-Lévy pour m'avoir permis de découvrir cet auteur!


Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Maman a tort

Les femmes oubliées

Pour toi Abby, tome 1 : Le remords