Maman a tort


Titre : Maman a tort
Auteur : Michel Bussi
Genre littéraire : Thriller
Année de parution : 2016
Éditeur  : Pocket
ISBN : 978-2266265843
Nombre de pages : 543 pages

Quand Malone, du haut de ses trois ans et demi, affirme que sa maman n’est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire, le croit. Il est le seul… Il doit agir vite. Découvrir la vérité cachée. Trouver de l’aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car déjà les souvenirs de Malone s’effacent. Ils ne tiennent plus qu’à un fil, qu’à des bouts de souvenirs, qu’aux conversations qu’il entretient avec Gouti, sa peluche. Le compte à rebours a commencé. Avant que tout bascule. Que l’engrenage se déclenche. Que les masques tombent. Qui est Malone?

Depuis des mois que je vois et lis des chroniques sur les romans de Michel Bussi et malgré l'enthousiasme qui semble commun à tous, j'hésitais encore. Pourquoi? En fait, aucune raison particulière! Mais là, je me suis laissée porter par son univers et je dois dire que j'en ressors agréablement surprise.  

Malone est un petit garçon tout à fait mature pour son âge et bien articulé. Il est vrai qu'il se trimbale un peu partout avec sa peluche Gouti. Il est incapable de s'en départir, car celle-ci lui raconte sa vie d'avant, celle avec sa vraie maman. Pas cette vie avec Maman-da, malgré que celle-ci soit gentille et prenne bien soin de lui. Malone fait des cauchemars, il dort peu la nuit. Toujours les mêmes rêves qui reviennent. Est-ce seulement des cauchemars ou bien des souvenirs de sa vie d'avant?

Vasile Dragonman est le psy du petit Malone et pour lui cela ne fait aucun doute. Malone dit la vérité et il a besoin d'aide pour retrouver sa mère, mais il semblerait que ce ne soit pas aussi simple. Plusieurs personnes semblent couvrir la famille Moulin. C'est sa copine Angie qui lui recommandera de prendre contact avec la commandante Augresse. Est-ce que celle-ci le croira et voudra bien l'aider?

Pour Marianne Augresse, sa priorité est de retrouver Timo Soler, cet individu qui se cache depuis plusieurs mois. Lui et sa bande ont braqué un magasin de luxe. Non seulement Timo leur a échappé, mais le butin n'a jamais été retrouvé. De plus, la commandante soupçonne fortement qu'il aurait pu y avoir un quatrième membre, mais pour l'instant, le plus important est de mettre la main sur ce Timo!

Tout de même, il y a quelque chose qui dérange Marianne dans le récit de ce petit Malone. Entre la recherche de Timo et celle de la mère de Malone, les cadavres se multiplient et les gens impliqués également. Et si Malone disait vrai? Et pourquoi a-t-elle l'impression qu'il y a un lien entre ces deux enquêtes?

Des milliers d'étoiles dans le ciel, Des milliers de fleurs au jardin, Des milliers d'abeilles sur les fleurs, Des milliers de coquillages sur la plage, Et seulement, seulement une maman.

Malgré que l'auteur ait pris la décision de nous dévoiler certains éléments de résolution de l'enquête au cours du premier chapitre, avant de faire un retour en arrière, il n'en reste pas moins que je suis stupéfaite par la fin du récit.

Dès le début, l'intrigue m'a complètement captivée. J'étais un peu dans le flou et je me posais une panoplie de questions. J'avais hâte d'en savoir un peu plus sur les raisons de la présence de Malone au sein de la famille Moulin. Pourquoi était-il là, mais surtout où était sa vraie maman? Et plus l'on avance et plus l'enquête devient addictive. J'ai littéralement dévoré les cent cinquante dernières pages! De plus, les histoires de Gouti sont tout à fait originales et piquent notre curiosité. Nous sentons qu'il y a un lien avec la réalité...

Quant aux personnages de ce thriller, j'ai eu beaucoup de difficultés à adhérer à celui de la commandante Augresse. Il y a un élément principal dans sa personnalité qui m'a profondément contrariée. Elle est à l'aube de la quarantaine et elle cherche un homme pour lui faire un bébé. Tout au long du récit, j'avais l'impression qu'elle regardait les hommes comme s'ils étaient tous du bétail. Ses pensées m'ont dérangée à un point tel que je n'ai pas accroché à son personnage.

Je suis restée accrochée à ce roman en raison de la qualité de l'intrigue, mais aussi en raison du personnage de Malone. Il y a quelque chose d'irrésistible dans ce petit bout de chou. Il y a également le personnage d'Angie qui m'a charmée malgré qu'elle ne soit pas mise de l'avant. En fait, elle m'a surprise par son ingéniosité.

Finalement, je ressors de ce thriller avec une envie de découvrir les œuvres de cet auteur. Je comprends un peu plus l'engouement qui entoure ces récits.

Ma note : 4/5

Commentaires

  1. Hello...
    J'aime beaucoup les romans de Michel Bussi. J'ai bien aimé également "Maman a tort" et j'ai été surprise tout comme toi, par la fin. En revanche, je trouve que ce roman n'est pas le meilleur de lui. Je te conseille de lire "Gravé dans le sable" car c'est celui qui m'a le plus enchantée.
    Je me suis permise de venir lire ta chronique après avoir découvert le lien sur Livraddict.
    Bonne journée

    PS : mon pseudo sur Livraddict est Charlotine

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci pour le conseil :) Je vais aller lire le synopsis mais jusqu'à maintenant celui qui me fait pas mal de l'oeil c'est Nympheas noirs. L'as-tu lu?

      Effacer
    2. Oui je l’ai lu aussi dans le cadre d’un challenge sur Livraddict l’annee dernière. Je te le conseille également. Tu me diras ce que tu penses du dénouement 😉

      Je viens de lire le message de Pégase ci-dessous, je vais essayer de visionner le téléfilm sur France 2 ^^

      Effacer
  2. Bonjour Suzie, en France, à partir de la semaine prochaine, sur france2 une adaptation téléfilm de 6 X 52 mn de "maman à tord". En tournage également pour TF1 "Le temps est assassin" et pour M6 "Un avion sans elle". Michel Bussi est une valeur sûre apparemment. J'ai écouté Nymphéas noirs, je l'ai beaucoup aimé, idem pour "on la trouvait plutot jolie" que j'ai lu et vraiment différent, une trame sur fond de problème de société. Dans deux jours paraît "Sang famille", déjà dispo en e-book. Et bien perçu d'après les premières critiques de Babelio. bonne journée

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je vais devoir regarder de plus près les chaînes dispo sur le câble afin de pouvoir visionner vos émissions!

      Effacer
  3. Je l ai dans ma pal. Je te confirme nymphea noir est genial ainsi que n oublier jamais

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Nympheas noirs fera parti de ma pal cet automne...je vais regarder pour N'oublier jamais. Merci du conseil :)

      Effacer

Publier un commentaire

Messages les plus consultés de ce blogue

Les femmes oubliées

Le livre sans nom