mardi 18 avril 2017

L'homme qui haïssait le bien


Auteur : Sébastien Bohler
Genre littéraire : Thriller
Année de parution : 2017
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2221192382
Nombre de pages : 416 pages

Le crime était une maladie. On a découvert le traitement.
Qu’y a-t-il dans la tête de Franck Corsa, le psychopathe le plus dangereux de France ?
Pour la première fois, grâce aux progrès fulgurants de l’imagerie cérébrale, quelques scientifiques peuvent le savoir. Ils proposent alors un marché au prisonnier : effacer les causes du mal dans son cerveau par une opération chirurgicale jamais tentée à ce jour.
Lorsque Corsa se réveille, il n’est plus le même homme. Bonté, compassion, douleur : toute une gamme de sentiments humains lui est brusquement révélée.
Seul problème : être un homme bon ne faisait pas partie de ses plans.


Encore une fois, la maison d'édition Robert Laffont nous revient avec un excellent thriller.

Celui-ci est basé sur un fictif scandale politique en France impliquant un centre en neurosciences. Après avoir réussi à étouffer un précédent scandale à Neuroland (référence au précédent bouquin Neuroland écrit en 2015), le ministre de l'Intérieur, Levareux n'hésite pas à se lancer dans un nouveau projet de réforme de santé pénale afin d'obtenir non seulement suffisamment de fonds pour la campagne électorale du président Dejaby mais également pour garder Corsa sous contrôle et ainsi l'empêcher de dévoiler ses petits secrets. Donc, Levareux prend entente avec la société Ovotech afin d'obtenir des cellules souches et cela sans même faire de vérifications et sans se demander réellement pourquoi et comment fait cette entreprise pour soumissionner à un prix aussi bas. L'entente prévoit une surfacturation où les fonds seront envoyés sur un compte en Suisse... bref, une belle arnaque!

Vincent Carat est un jeune scientifique en neurosciences à Neuroland et se voit contraint de travailler sur ce nouveau projet, en grande partie pour faire plaisir à sa conjointe Maria. Et ce, malgré ses réticences à devoir travailler sur le cerveau de Corsa. Il est nécessaire de rappeler que Corsa est le pire psychopathe que la France a connu. Il a, entre autres, torturé, violé et tenter d'assassiner Maria. Mais celle-ci insiste auprès de Vincent, car elle voit son salut dans la guérison de Corsa. Car le projet a pour objectif de développer la notion de bien dans le cerveau du psychopathe en y implantant tout simplement des cellules souches! Maria travaillera en étroite collaboration avec toutes les parties prenantes afin de s'assurer de l'évolution du projet.

Pour fournir ces fabuleuses cellules souches, Ovotech est prête à tout! Mais ce que les autres ne savent pas, c'est comment l'entreprise obtient sa matière première et c'est là que l'exploitation des plus faibles rentre en ligne. L'entreprise n'hésite pas à aller menacer des tribus reculées du Nicaragua pour cette matière première en utilisant les cellules du cerveau de fœtus! L'entreprise n'avait pas prévu par contre que Maria allait surveiller de près leurs opérations.

La mise en place des personnages et de l'intrigue pourrait être difficile si vous n'avez pas lu le premier bouquin, mais une fois cette section passée, on embarque littéralement. À mesure que j'avançais dans l'intrigue, plus vite je voulais tourner les pages. Un thriller vraiment addictif! J'ai eu parfois un peu de difficultés à lire certains passages en raison du côté sombre et cruel, mais heureusement, l'auteur ne s'y attarde pas trop longtemps. Évidemment, l'auteur nous laisse sur une tonne de questions. Il y aura une suite et j'espère qu'elle arrivera très bientôt, car la fin est un peu abrupte!

Ma note : 4/5


Je tiens à remercier la maison d'édition pour ce thriller!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire