lundi 1 mai 2017

Assez de bleu dans le ciel


Auteur : Maggie O'Farrell
Genre littéraire : Littérature
Année de parution : 2017
Éditeur : Belfond
ISBN : 978-2714474322
Nombre de pages : 478 pages

Une maison au bout d'une piste, à des kilomètres de tout. Autour, rien que l'herbe verte, les trembles aux feuilles chargées de pluie et le ciel changeant du Donegal. Daniel Sullivan est linguiste, il s'en va donner un cours à l'université avant de prendre l'avion pour les États-Unis, son pays d'origine, pour se rendre à l'anniversaire de son père qu'il n'a pas vu depuis des années.
À ses côtés, dans la voiture qui le conduit à l'aéroport, sa femme Claudette et leurs deux enfants. C'est là, dans cette voiture, que Daniel apprend à la radio le décès de Nicola, son premier amour. Une cascade de souvenirs se déversent et une question : se pourrait-il qu'il soit responsable de sa mort?
Le doute le ronge, implacable. Et une envie, deux en fait : découvrir la vérité sur Nicola; revoir sa famille, son autre famille, ses deux grands enfants qu'il a abandonnés soudainement aux États-Unis dix ans plus tôt.
Mais comment dire tout cela à Claudette, cette ex-star de cinéma fantasque, passionnée, qui a choisi d'organiser sa propre disparition pour échapper au monde? Comment lui révéler l'homme qu'il est véritablement? Et que peut-il encore promettre, lui qui n'a jamais su que fuir?
Si comme le veut le proverbe, assez de bleu dans le ciel promet une belle journée, alors chacun peut voyager sans crainte. Il y aura toujours l'amour pour les ramener à bon port.

Ce roman se déroule en fait sur trois décennies où l'on peut suivre le parcours de vie d'un homme, Daniel, et de sa conjointe, Claudette. Leur route s'est croisée, un jour, sur les chemins d'Irlande alors que tous deux fuyaient une vie qui les rendait malheureux.

Daniel est linguiste de formation dont la vie a toujours été entourée de femmes. Il y a eu Nicola, son premier amour alors qu'il était encore aux études, mais dont le destin aura voulu qu'ils se séparent. Alors que Daniel est de retour aux États-Unis pour le décès de sa mère, celui-ci plonge dans une dépression et fera la connaissance d'une femme avec qui il se mariera et aura deux enfants, Niall et Phoebe. Suite au divorce, celle-ci l'empêchera de voir ses enfants. Alors Daniel part en Irlande pour aller chercher les cendres de son grand-père. Mais il n'avait pas prévu de rencontrer Claudette sur une route...

Claudette avait tout pour être heureuse, la gloire et le succès. Son métier d'actrice aurait dû la rendre heureuse, mais ce n'est pas le style de vie qui la comblait. Alors qu'elle et son fils sont en vacances, elle trouve enfin le moyen d'échapper à cette vie et ira se cacher en Irlande. Elle n'avait pas prévu de rencontrer Daniel sur une route...

L'auteure a une écriture à la fois profonde et tout en finesse : Il y a une sensation qu'une fenêtre, quelque part, s'est ouverte brusquement ou qu'un domino, un seul, est tombé contre un autre, provoquant une réaction en chaîne. Une vague s'est soulevée, s'est retirée, et tout ce qui se trouvait en dessous, peu importe quoi, est à jamais altéré.

Personnellement, j'ai eu un peu de difficulté à adhérer au récit. Les va-et-vient entre les années et le changement de protagonistes m'ont vraiment contrariée. Alors que je n'avais qu'une seule hâte, soit celle de terminer le bouquin le plus rapidement possible... eh bien voilà que les mots me frappent de plein fouet! On comprend alors le désarroi de ces personnages, on ressent leur douleur.

La psychologie des personnages est profonde et singulière. Et pourtant alors que l'auteure raconte la vie de couple de Daniel et Claudette avec ses hauts et ses bas, ici tout semble à la fois fantasque et réel. Des émotions qui viennent nous toucher droit au cœur. Il est parfois aisé de croire que le passé est bien enfoui, mais il refait toujours surface, et ce, au  moment où l'on s'y attend le moins. Et là, rien à faire Daniel devra y faire face et arrêter de fuir. Mais la route sera ardue. Claudette saura-t-elle accepter? Saura-t-elle être patiente et attendre?

Une fresque sur l'amour familial, fraternel et conjugal... où il y a assez de bleu dans le ciel pour être heureux!

Ma note : 3.5/5


Je tiens à remercier la maison d'édition Belfond pour ce joli récit contemporain.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire