lundi 29 mai 2017

Un coeur solitaire


Auteur : Christina McKenna
Genre littéraire : Littérature Contemporaine
Année de parution : 2017
Éditeur : AmazonCrossing
ISBN : 978-1503943827
Nombre de pages : 366 pages

Irlande, 1974
Marqué par une enfance très dure dans un orphelinat, Jamie McCloone vit seul dans sa ferme et s’enfonce progressivement dans la dépression et l’alcoolisme. À quarante ans, Lydia Devine se sent plus seule que jamais, obligée de vivre aux côtés de sa mère, désormais âgée, qui ne l’a jamais aimée.
Tous deux ont récemment perdu un être cher et souffrent de leur isolement. Poussée par une amie, Lydia prend une décision qui va changer sa vie : elle passe une petite annonce dans la rubrique « Cœurs solitaires » d’un journal que Jamie épluche chaque jour pour trouver l’amour… Et il est séduit par la simplicité de celle de Lydia. Entre l’institutrice réservée et le fermier rustre, le courant passera-t-il? Peut-on se libérer d’un passé malheureux grâce à l’amour?
Ce roman nous plonge au sein de la quête du bonheur pour deux êtres au cœur solitaire. Deux êtres dont les chemins vont finir par se croiser...

Jamie/James est un homme début quarantaine qui autrefois fut adopté par Mick et Alice. Un couple prévenant qui a su prendre soin de lui et surtout, l'on sortit de l'enfer. Malheureusement, ceux-ci sont maintenant décédés et Jamie vit seul. Il s'occupe maintenant de la ferme et déprime de jour en jour. Mais il peut compter sur Paddy et Rose. Celle-ci croit qu'il serait plus que temps que Jamie trouve une femme pour l'aider à la maison, mais aussi parce qu'elle sait que Jamie est un homme au grand cœur. Du coup, elle le pousse à répondre aux petites annonces.

Lydia est enseignante auprès de jeunes enfants. Elle prend soin de sa mère depuis le décès de son père. Elle est au début de la quarantaine et n'a toujours pas rencontré l'homme de ses rêves. Alors que la saison estivale débute et qu'elle se retrouve en vacances, la voici qui reçoit une invitation pour le mariage d'une amie d'enfance. Et pas question d'être accompagnée par sa mère. Cette fois-ci elle désire être au bras d'un homme. Sa copine Daphné lui conseille de placer une petite annonce dans le journal.

S'ensuivra toute une aventure pour ces deux êtres solitaires. De son côté, Jamie revit de plus en plus d'épisodes de son passé. Des moments de tortures et d'humiliations subies par les religieux ne cessent de le hanter dans son sommeil. Mais le soleil pointe le bout du nez, il a enfin la possibilité de rencontrer une femme. Quant à Lydia, elle apprendra que la vie n'est pas toujours facile et que parfois le passé peut cacher de sombres secrets.

Ce roman est un réel retour dans le passé. Un passé que l'Église préfèrerait probablement qu'on oublie... un passé où les enfants n'étaient qu'un simple numéro, où il était permis de les maltraiter : Chaque enfant payait pour « l'amour » qui l'avait engendré; un amour « souillé », aux yeux « saints » de ces gardiens d'enfants, car il provenait d'êtres inférieurs — les pauvres. Malgré que ce soit une œuvre de fiction, il n'en reste pas moins que ces orphelinats ont bel et bien existé et juste pour cela, je lève mon chapeau à l'auteure pour avoir osé nous raconter ce passé qui, en fait, n'est pas si lointain! Malgré certaines scènes que j'ai trouvé difficiles à lire, l'auteure a su tout de même trouver un peu de délicatesse pour nous transmettre les émotions vécues par les enfants. Il y a quelques longueurs dans le récit, principalement autour de Rose et Élizabeth et qui nous donne envie de tourner les pages rapidement. N'empêche que la base de l'intrigue entourant Jamie est intéressante et Lydia est tout simplement adorable.

Ma note : 3/5


Je tiens à remercier la maison d'édition AmazonCrossing pour ce roman!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire