Saving Paradise, tome 1 : En proie au rêve


Titre : En proie au rêve
Auteur : Lise Syven
Série : Saving Paradise, tome 1
Genre littéraire : Thriller/Fantastique
Année de parution : 2016
Éditeur : Castelmore
ISBN : 978-2820514936
Nombre de pages : 380 pages

Faustine Mésanger a tout prévu : l’amour, ce n’est pas pour tout de suite, priorité aux études. La jeune femme a de qui tenir : son père est un brillant chercheur de la Fondation du Griffon, une organisation non gouvernementale qui travaille sur une découverte médicale majeure.
Mais le destin tout tracé de l’étudiante bascule le jour où le laboratoire de la Fondation explose. Faustine est alors menacée de mort, au même titre que son père et ses collègues, et se retrouve placée sous protection rapprochée. Soudain, les examens de fin d’année semblent bien dérisoires… 
Tandis que les attaques s’enchaînent, Faustine commence à perdre la raison : elle entend des voix et ses cauchemars la hantent. Même Nato Braye, son garde du corps, se met à douter de sa santé mentale. 
Qui cherche à éliminer les membres de la Fondation du Griffon?

Croyez-vous au Paradis?

Faustine voit sa vie changer d'un jour au lendemain lorsque son père, Charles, survit de justesse à une explosion qui a eu lieu au sein même de son lieu de travail. Celui-ci travaille activement à développer un vaccin contre le cancer. Au même moment ou presque, un collègue perd la vie sur la route. Ses documents, son ordinateur sont manquants. Il semblerait que certaines personnes ne voient pas d'un très bon œil le développement de ce nouveau vaccin!

Alors que la famille Mésanger est supposément en sécurité dans un hôtel entouré d'agents de sécurité, ils se font attaquer par un groupe de mercenaires et c'est malheureusement la directrice qui en subira les frais. Elle se fera tirer dessus et Faustine lui prodiguera les premiers soins. Il n'y a qu'un seul endroit où le professeur Mésanger pourra développer son vaccin en toute sécurité et c'est au château de la Griffe Bleue qui appartient à l'ambassadrice Chevalier.

À mesure que les jours passent, Faustine ne cesse de rêver de l'homme qui a tiré sur Michelle. À chaque fois, elle se voit sauver par un oiseau et cette même phrase qui la hante : Croyez-vous au paradis? Il semblerait que la seule personne qui soit en mesure de la comprendre et de répondre à ses questions c'est l'ambassadrice. Mais elle-même semble avoir un côté mystérieux... pourquoi Faustine trouve-t-elle des plumes noires après le passage de Chevalier? Et si le paradis existait?

Il existe un fragment de paradis en chacun de nous. Il se lit dans les sourires.
Il se glisse dans les rayons de bonheur que capte ton regard. Le paradis brille dans les rêves de lumière où un destin meilleur t’appelle.
Il se dresse tel un phare lorsque la réalité te déçoit et que la nécessité te commande d’agir. Il te souffle de vivre pour voir un jour meilleur, il s’incarne dans le désir d’idéal et d’harmonie. Il n’attend pas la fin de ta vie que ton étincelle s’éteigne, il n’est pas perdu dans un lointain passé tel un antique jardin dont ton espèce se serait échappée.
Ne comprends-tu pas? Tu le portes en toi. C’est à toi de le construire.

Le récit commence sur un fond de thriller et l'on embarque rapidement dans le feu de l'action. Les événements se succèdent rapidement au cours des premiers chapitres. Et puis tout à coup, nous sentons quelques longueurs et l'auteure nous amène graduellement vers un univers fantastique. Et à mesure que nous avançons dans le récit, les questions se multiplient.

Personnellement, je n'ai pas complètement accroché au personnage de Faustine. Je n'arrive pas à mettre le doigt sur l'élément manquant, mais elle m'a semblé un peu terne. Par contre, j'ai apprécié l'aura de mystère autour de Chevalier. Elle a du caractère et n'a pas peur de prendre les choses en main. Quant au professeur Mésanger, nous sentons qu'il a vraiment à cœur de développer ce vaccin au péril de sa propre vie. Mais un peu comme Faustine, il manque un peu de couleurs.

Malgré que ce premier tome ne soit pas un coup de cœur, il n'en reste pas moins que j'ai particulièrement aimé la fin du récit. J'ai le sentiment que le deuxième et dernier tome de cette duologie sera à la hauteur de mes attentes. J'espère sincèrement que Lise Syven aura misé sur le côté fantastique pour nous écrire une fin grandiose.

Ma note : 3.5/5

Je tiens à remercier la maison d'édition Castlemore pour ce roman!


Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Maman a tort

Les femmes oubliées

Pour toi Abby, tome 1 : Le remords