Libre d'aimer


Titre : Libre d'aimer
Auteur : Olivier Merle
Genre littéraire : Historique/Romance
Année de parution : 2019
Éditeur  : XO Éditions
ISBN : 978-2374480992
Nombre de pages : 464 pages

Juillet 1942. Elle s’appelle Esther, elle a vingt ans, elle est juive. Ses parents ont été arrêtés, elle erre dans les rues de Paris, perdue et terrifiée. Alors qu’elle se repose sur un banc, son regard croise celui d’une femme élégante, plus âgée qu’elle, qui fume de longues cigarettes à la terrasse d’un café. Esther ne le sait pas encore, mais sa rencontre prochaine avec Thérèse Dorval, l’épouse d’un homme cynique et violent qui collabore avec les Allemands, va bouleverser sa vie. Naissance d’un désir irrésistible, en pleine tragédie. Amour interdit de deux femmes emportées par le feu de la passion. À Dinard, où elles se réfugient, elles devront, sous la pluie des bombes alliées, décider de leur destin?: se séparer pour tenter de survivre ou accepter de mourir par amour?

Cette couverture ainsi que le synopsis m'ont immédiatement attirée. Quel bonheur ce fut lorsque j'ai reçu ce bouquin en partenariat!

Nous sommes en pleine occupation allemande au sein même de Paris. Alors que les parents d'Esther viennent d'être arrêtés par la police française, puisqu'ils sont juifs, Esther réussit de peu à échapper à cette arrestation. Mais voilà qu'elle n'a plus de maison et elle vient de perdre tout ce qu'elle a. Elle décide de retirer son étoile jaune et marche dans les rues de la ville jusqu'à l'épuisement. Assise sur un banc, elle verra la jolie Thérèse qui fume et prend un thé dans un petit resto. Elle est immédiatement attirée par cette femme distinguée.

Mme Thérèse Dorval est mariée à un homme violent et pervers, mais cela ne l'empêche pas de vivre sa vie et de faire des folies. Lorsqu'elle voit la jolie juive assise sur le banc, elle ressent le besoin de la prendre sous son aile. Elle l'engage comme bonne, mais au fil des jours un lien d'amitié les unira et à mesure qu'elles apprennent à se connaître, un lien plus fort encore verra le jour, mais pourront-elles vivre cet amour sous les yeux de ce mari possessif et violent?

Elles décident donc de fuir pour vivre leur amour, mais la fuite n'est pas une solution... surtout à une époque où la femme n'a aucun droit !

La femme française porte aujourd’hui dans la défaite de la France sa part, lourde part, de responsabilité. Les hommes nouveaux l’ont compris. Les lois nouvelles autant que sages sont sévères. Elles freinent le déchaînement de l’avidité féminine, restreignent pour les jeunes filles l’accès aux carrières libérales, facilitent au contraire d’une façon qui équivaut à l’imposer le retour ou le maintien de la femme au foyer.

Quelle jolie romance que je viens tout juste de terminer et je suis bien heureuse d'avoir découvert cette plume tout à fait charmante!

Olivier Merle nous offre une romance tout en douceur et volupté. Il y a de la sensualité tout au long de ce récit. Impossible de faire abstraction à la passion qu'elles partagent. D'ailleurs, le lien qui unit nos deux protagonistes nous captive dès le début. Impossible de laisser le livre de côté et même une fois refermé, Esther et Thérèse nous habitent encore.

Je me suis rapidement attachée aux deux protagonistes. Esther qui est à la fois naïve, mais également très solide dans ses valeurs. À aucun moment, elle a mis ses convictions de côté. Une fois qu'elle aime, elle aime avec profondeur et sans limites! Quant à Thérèse, elle nous donne l'apparence de tout prendre à la légère, mais au fond, sa rébellion contre la société ne peut cacher autre chose qu'une certaine faiblesse...

Personnellement, j'apprécie les romans historiques qui se déroulent lors de la Seconde Guerre mondiale et à chaque nouveau roman, j'en apprends un peu plus sur cette époque sombre. C'est avec brio que l'auteur a su faire ressortir les conditions de vie des femmes par le biais de cette romance. Non seulement nous en apprenons sur la vie underground de Paris lors de cette guerre, mais également sur l'homophobie et le statut de la femme. Je dois avouer qu'à la lecture de certains passages, j'ai ressenti de la colère face aux comportements et jugements envers l'amour de ces deux femmes. Qui sommes-nous pour juger l'amour de l'un ou de l'autre?

Bref, cette romance m'a charmée, m'a touchée et m'a bouleversée. J'ai tout simplement adoré!

Ma note : 4.5/5

Je tiens à remercier la maison d'édition XO Éditions pour cette jolie romance!

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Du côté des Laurentides, tome 1 : L'école de rang

Ne t'enfuis plus

Le temps est assassin