Anita Blake, tome 2 : Le cadavre rieur


Titre : Le cadavre rieur
Auteur : Laurell K. Hamilton
Série : Anita Blake, tome 2
Genre littéraire : Bit-lit
Année de parution : 2009
Éditeur  : Milady
ISBN : 978-2811200930
Nombre de pages : 374 pages

Savez-vous ce que c'est qu'une « chèvre blanche »? Eh bien, en jargon vaudou, c'est un doux euphémisme pour désigner la victime d'un sacrifice humain. Et quand ces types sont venus me demander de relever un mort de deux cents ans et des poussières, j'ai tout de suite compris ce que ça impliquait. Je veux bien égorger des poulets, un mouton, voire un buffle dans les cas désespérés... mais ça, non! Pas question... Mais je les ai envoyés promener, eux et leur chèque d'un million de dollars. L'ennui, c'est que tout le monde n'a pas mon sens moral. Que ces salauds vont bien dégoter quelqu'un pour faire le boulot. Qu'on va se retrouver avec un mort-vivant raide dingue, tout sauf végétarien, et semant la panique. Et que c'est encore la petite Anita qui va devoir se le coltiner! Comme si je n'avais pas déjà assez de problèmes avec les vampires...

Malgré que ce soit une relecture, j'avais bien hâte de me replonger dans l'univers de cette tueuse de vampires. Comment ne pas aimer cette héroïne aussi rebelle?

Depuis qu'Anita a reçu les deux marques de Jean-Claude, elle se tient loin des vampires. Elle ne tient pas du tout à le revoir, mais elle sait bien que ce n'est qu'une question de temps avant que le nouveau maître de la ville croise son chemin.

Pour l'instant, c'est le boulot qui prend toute la place. Elle vient de refuser un contrat très lucratif et elle vient de se faire un ennemi suite à ce refus. Anita a des valeurs et tuer un être humain pour relever un mort, c'est hors de question et ce, peu importe le prix que le client est prêt à mettre.

Et comme si ce n'est pas suffisant, voilà qu'un zombie est en liberté et qu'il tue une famille complète. La scène de crime est si horrible qu'Anita décide de tout mettre en œuvre pour l'arrêter et selon elle, une seule personne a un pouvoir suffisant pour contrôler le zombie. Elle va donc rencontrer la grande prêtresse vaudou et comme d'habitude, elle s'en fera une ennemie! Mais attention... il ne faudrait pas sous-estimer l'Exécutrice!

Je suis une réanimatrice. L’Exécutrice. Et maintenant, je sais que je suis aussi quelque chose d’autre. Ce que grand-maman Flores redoutait le plus.
Une nécromancienne! Les morts sont ma spécialité.

Quel plaisir que de retrouver Anita et son univers si fantastique! Et... qu'est-ce que je peux aimer ses répliques! J'admire l'audace de cette Exécutrice. Malgré sa peur, elle fonce dans la mêlée au péril de sa vie. Derrière son fort caractère, l'on sent non seulement qu'elle a de profondes valeurs, mais également un grand cœur. Et je trouve tout mignon sa collection de pingouins. Bref, une protagoniste comme je les aime.

J'ai bien apprécié ce deuxième tome, car nous avons la chance de découvrir de nouveaux personnages, mais également de nouvelles créatures. Laissez-moi vous dire que la prêtresse vaudou a vraiment de quoi ficher la trouille. J'ai également apprécié en savoir un peu plus sur les pouvoirs d'Anita et l'on découvre tout cela en même temps qu'elle. Je suis bien curieuse de lire la suite afin de savoir quelle incidence cela aura sur la suite de la saga. Il également intéressant d'apprendre à connaître davantage les collègues de la police avec qui Anita travaille.

Malgré le fait que ce soit une relecture, il n'en reste pas moins que les années ont passé et que j'avais oublié une bonne partie de l'intrigue. Je m'attendais à ce que Jean-Claude soit plus présent, mais ce ne fut pratiquement pas le cas. Par contre, le peu d'échanges qu'il y a eu entre eux fait une jolie mise en place pour les tomes suivants.

J'espère poursuivre prochainement avec le prochain tome, d'ailleurs il est déjà sur ma table de chevet!

Ma note : 4/5

Si vous désirez lire la chronique du premier tome, vous n'avez qu'à cliquer sur le lien suivant : Plaisirs coupables

Commentaires

  1. J aimais beaucoup cette série et puis au tome 10 je me suis lassé. Ca devient trop sexuelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant ce sont des relectures et j'adore...mais je me souviens avoir cessé de lire la saga au alentour du tome 10 et je me souviens pas pourquoi...peut-être pour la même raison que toi! On verra bien...

      Supprimer

Publier un commentaire

Messages les plus consultés de ce blogue

Du côté des Laurentides, tome 1 : L'école de rang

Ne t'enfuis plus

Le temps est assassin