lundi 20 mars 2017

The vanishing girl


Auteur : Laura Thalassa
Série : The vanishing girl, tome 1
Genre littéraire : Fantastique
Année de parution : 2017
Éditeur :  Amazon Crossing
ISBN : 978-1503938014
Nombre de pages : 342 pages

Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où: à l’étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d’un garçon qui la fait craquer. Après dix minutes, son temps écoulé, elle retourne dans son lit. C’est un secret qu’elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années. Mais, maintenant, quelqu’un d’autre est au courant.

Une semaine après son dix-huitième anniversaire, un garçon superbe, Caden Hawthorne, la kidnappe et la livre au gouvernement avant de disparaître sous ses yeux. Ember comprend alors deux choses : elle n’est pas seule et les gens comme elle – les téléporteurs – sont utilisés comme une arme.

Expédiée dans un camp d’entraînement quasi militaire, Ember découvre qu’on lui a affecté Caden comme partenaire. Ils doivent désormais travailler main dans la main lors de missions de téléportation pour le gouvernement, toutes plus risquées les unes que les autres. Mais Ember compte retrouver sa liberté et elle se rapproche de Caden, qui semble détenir la clef qui la fera sortir de cette prison. Si elle parvient à rester en vie !

L'auteure a su sortir des sentiers battus en créant des personnages qui pouvaient se téléporter. Cet aspect m'a beaucoup plu. Ce premier tome permet de mettre en place les personnages principaux et de bien comprendre le système de téléportation. Il est également intéressant de voir une auteure s'aventurer du côté de la modification des gênes humains et de ce que cela peut entraîner comme conséquences.

Notre héroïne Ember se trouve être la propriété du gouvernement et doit obéir aux ordres d'un certain Dane Richards, responsable du Projet. C'est nul autre que celui qui l'a capturé, Caden, qui devient son partenaire. Le hic, c'est qu'il est beau, musclé et qu'elle se sent terriblement attiré par lui. En devenant partenaires, ils seront dans l'obligation de passer beaucoup de temps ensemble et surtout à dépendre l'un de l'autre lors des missions. Et comme le dit si bien Caden : Il est plus facile de mourir que de vivre, pendant ces missions.

L'auteure nous décrit Ember comme étant une jeune femme belle, intelligente, méfiante et curieuse. Par contre, au cours du récit j'ai remarqué quelques incohérences entre sa personnalité et ses actions. Elle doit bien se douter qu'elle est surveillée et qu'il y a des caméras partout au centre? Pourquoi poser des gestes qui justement vont la mettre en position vulnérable?

Concernant cette habileté a pouvoir se téléporter un peu partout et ces missions de dix minutes pour soi-disant sauver le pays, la planète...ont-elles réellement un but aussi noble? La frontière entre le bien et le mal n'est clairement pas bien définie. On a parfois l'impression que c'est plutôt une guerre de pouvoir qui se joue mais dont on ne sait pas encore qui en tire les ficelles et quel en est le but réel. D'ailleurs, quel est le rôle d'Adrian dans tout cela?


La fin nous jette carrément au sol! Malgré le côté naïf de notre héroïne, je reste sur mon appétit et je veux en savoir plus sur ces missions, sur Adrian, sur le Projet...et surtout sur Ember et Caden.

Ma note : 4/5

Je tiens à remercier la maison d'éditions Amazon Crossing pour la découverte de cette nouvelle saga!





Aucun commentaire:

Publier un commentaire