Deux femmes dans la tourmente


Titre : Deux femmes dans la tourmente
Auteur : Teresa Messineo
Genre littéraire : Historique
Année de parution : 2019
Éditeur : Belfond
ISBN : 978-2714475718
Nombre de pages : 316 pages

Jo et Kay se sont rencontrées à New York au cours de leurs études d'infirmière à la fin des années 1930. Désireuses de partir à l'aventure, les deux jeunes femmes s'engagent aux côtés des Alliés. C'est là que leurs chemins se séparent. 
Jo est envoyée sur le front de l'Ouest, en France, où elle doit superviser un hôpital de fortune comptant six blessés : des vies fragiles pour lesquelles elle représente le seul espoir et qu'elle entend protéger jusqu'au bout. Kay est envoyée à Hawaï. Après une parenthèse enchantée sur les plages de sable blanc, l'attaque de Pearl Harbour signe pour elle le début du cauchemar : prisonnière des Japonais, elle est déportée dans un camp à Manille. 
Dans l'horreur des corps mutilés, de la maladie et de la famine, chacune s'accroche à sa vocation, mais aussi à l'amour et à l'amitié, pour trouver le courage de supporter l'insupportable. L'espoir sera-t-il plus fort que la mort? Que restera-t-il de leur précieux lien après ces années de séparation et de souffrance?

Comment cela pouvait-il jamais s'arranger? Comment Dieu pouvait-il réparer le monde? Comment le monde pouvait-il se remettre de ça?

Seconde Guerre mondiale...
Nous suivons le parcours de deux jeunes femmes, Kay et Jo, qui se sont rencontrées lors de leur formation pour devenir infirmières militaires. Mais avant même de partir pour le front, voilà qu'elles ont des difficultés avec le médecin en chef. Cet homme a tendance à s'en prendre aux nouvelles infirmières afin d'assouvir ses fantasmes.

Au moment où elles auront terminé leur formation, Kay sera envoyé à Hawaï. Elle fera la connaissance d'un militaire et vivra le parfait amour jusqu'au moment où Pearl Harbour sera attaqué et pour survivre, Kay devra fuir avec les autres infirmières sur les îles. Malheureusement, elle sera capturée et retenue prisonnière.

Quant à Jo, elle sera envoyée en France. Alors que les Allemands avancent vers eux, les militaires décident de lever le camp et de transférer tous les blessés ainsi que le personnel médical. Alors que tous auront quitté, à l'exception du dernier convoi où se trouve Jo, les camions sont attaqués. Il n'y a aucun survivant! Jo devra se résoudre à s'occuper des derniers blessés qui sont restés derrière avec elle.

Après avoir vu autant d'horreurs et de morts, Jo et Kay seront-elles en mesure de survivre à cette horrible guerre?

Elle avait vaincu la mort, sans y gagner la vie.

Lorsque j'ai refermé ce livre, je suis restée quelques instants sans bouger, un peu comme si j'étais sous le choc. L'intensité du récit m'a littéralement prise par surprise. Et pourtant ce n'est pas le premier livre que je lis sur la Seconde Guerre mondiale, mais celui-ci a réussi à me bouleverser.

En fait, en suivant le parcours de Kay et Jo, nous pouvons constater à quel point la guerre n'est pas de tout repos pour elles. Effectivement, à un moment donné elles sont près du point de non-retour. L'aspect psychologique de cette guerre et le stress post-traumatique est rarement décrit sous cet angle et c'est particulièrement ce que j'ai apprécié de ce roman. D'ailleurs par moment il y a beaucoup de noirceur au sein de ce roman et nous avons l'impression que nous ne trouverons jamais de lumière au bout du tunnel...

J'ai également apprécié la personnalité de ces deux femmes. Elles sont à la fois courageuses, déterminées et pourtant l'auteure n'hésite pas à nous démontrer leurs faiblesses. Ce qui nous donne un côté très humain et authentique à leur personnalité.

Quant à l'intrigue, nous pouvons ressentir l'intensité qui entoure les événements qui surviennent dans la vie de ces deux infirmières. Il y a bien évidemment quelques moments romantiques, mais cela ne domine pas le récit. Cela permet plutôt de réaliser qu'il y a un peu de lumières au travers de cette noirceur. Effectivement, certaines scènes sont difficiles à lire en raison de la plume de l'auteure qui nous donne l'impression que nous faisons partie prenante aux événements. Et ces deux femmes en ont vu de toutes les couleurs!

N'empêche qu'au final, j'ai adoré ce roman. Authentique, véridique bref un roman émouvant et qui nous donne une vision différente de ce que l'on retrouve habituellement. Encore une fois, Le Cercle nous fait découvrir une auteure de talent!

Ma note : 4.5/5

Je remercie chaleureusement la maison d'édition Belfond pour ce roman historique!



Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Du côté des Laurentides, tome 1 : L'école de rang

Ne t'enfuis plus

Le temps est assassin