Au gré des vents, tome 1 : Aimeline

 


Titre : Aimeline
Auteur : Sonia Alain
Série : Au gré des vents, tome 1
Genre littéraire : Romance/Historique
Année de parution : 2021
Éditeur : Les Éditeurs Réunis
ISBN : 978-2897833657
Nombre de pages : 379 pages 

Métis, 1914.
Aimeline Beaupré, dix-huit ans, vit dans l’ombre de sa sœur, la frivole et capricieuse Violette. Plus réservée que son aînée, elle frémit délicieusement chaque fois que Darren McNeil, duquel elle est amoureuse, pose les yeux sur elle. Mais ce dernier a des projets pour l’avenir et, même s’il peine à contenir les élans de son cœur, s’éprendre de sa voisine n’en fait pas partie.
Au début de l’été, le séduisant ouvrier quitte le village côtier afin de travailler à l’entretien du pont Victoria, à Montréal, laissant la douce Aimeline à fleur de peau. La jeune femme est aussitôt courtisée par Léopold Gauthier, l’apprenti de son père. Néanmoins, si le dévoué fermier se montre particulièrement entreprenant à son égard, elle n’arrive pas à chasser Darren de ses pensées.
Alors que les coups du sort se succéderont, Aimeline sera happée par de fortes rafales qui la mèneront sur les berges du danger. Parviendra-t-elle à s’ancrer à ses espoirs, tantôt ténus, tantôt insensés, dont le souffle si enivrant l’empêche de dériver ?


Ayant lu tous les romans de Sonia Alain, j’attends donc ses nouveaux romans avec impatience. Comme à notre habitude lorsqu’il s’agit des romans de cette auteure, moi et Readeuse avons décidé de le lire ensemble!

La famille Beaupré et McNeil sont voisins depuis toujours et l’entraide figure au centre de leurs familles. De plus, il y a des sentiments amoureux qui se développent entre les enfants de ces deux familles. Par contre, Pauline, la mère d’Aimeline, n'est pas vraiment appréciée par les McNeil étant donné qu’elle traite avec méchanceté ses enfants, surtout Aimeline. Il n'y a que son aînée, Violette, qui soit à la hauteur de ses attentes.

Aimeline est amoureuse de Darren et ce n’est plus un secret pour personne. Tout comme les sentiments qu’éprouvent Darren pour cette jeune femme. Par contre, ce dernier n’est pas prêt à s’engager. Il préfère sa liberté et son besoin d’aller travailler à l’extérieur. Est-ce qu’Aimeline va attendre son retour ou bien se laissera-t-elle séduire par un autre homme?

Au moment où Darren décide de quitter le village, voilà qu’arrive un nouvel homme sur la ferme des Beaupré. Léopold a des vues non seulement sur Aimeline, mais également sur la succession de la ferme. Saura-t-il charmer Ameline pendant que Darren est absent, surtout que la famille Beaupré vit plusieurs épreuves?

 

Leur existence à tous partait en vrille, comme si un mauvais génie s’était amusé à leur jeter un sort. Épuisée après avoir autant cogité, elle finit par s’endormir. Mais son sommeil fut agité, à l’image des émotions qui se bousculaient en elle.

 

Je l’attendais avec impatience ce roman et j’ai vraiment pris plaisir à retrouver la plume de Sonia Alain. Elle a le don de me faire vivre une panoplie d’émotions!

Au tout début du roman, les protagonistes sont témoins du naufrage de l’Empress of Ireland. Sur le coup, j’ai senti qu’il y avait une certaine similitude avec le premier tome de la saga D’amour et de haine que l’auteure a écrit. Il y avait également le choix du village, Métis, qui était similaire, mais les similitudes s’arrêtent là. Les personnages sont totalement différents et j’ai oublié immédiatement mes craintes pour me laisser charmer par l’intrigue.

D’ailleurs, j’ai bien apprécié découvrir les personnages de ces deux familles, surtout les McNeil. Quelle belle famille chaleureuse! J’ai pris plaisir à détester Pauline et sa fille Violette. Et que dire du personnage de Léopold, sinon qu’il est machiavélique et qu’il m’a fait sortir de mes gonds plus d’une fois. Quant à Darren, je ne suis pas totalement tombé sous le charme de sa personnalité. Il est si ambivalent face à ses sentiments pour Aimeline!

Comme à son habitude, l’auteure a su nous faire découvrir une époque bien particulière. J’ai apprécié en apprendre un peu plus sur la construction du pont de Québec, sur le métier de bûcheron, mais également sur les événements qui ont eu lieu à Halifax. Ces faits historiques sont très bien intégrés aux événements qui ont lieu dans la vie de nos protagonistes.

J’ai parfois eu quelques difficultés avec la réaction de nos héros. Je n’ai pas totalement saisi pourquoi Darren jouait autant avec les émotions d’Aimeline. Une scène en particulier m’a fait hésiter face à sa naïveté lorsqu'il adhère aux propos d’un autre personnage. Cela m’a irrité, mais bon, cela fait partie du jeu de l’auteure. Après tout, j’étais vraiment partie prenante au récit pour vivre ces émotions aussi intensément!

Encore une fois, Sonia Alain a su trouver les mots pour me faire passer un moment de lecture agréable. Je n’ai aucune idée où l’auteure nous emmènera lors du second roman, mais je suis certaine que je prendrai plaisir à retrouver les personnages de ces deux familles!

Ma note : 16.5/20

Je remercie chaleureusement l'auteure, Sonia Alain, qui m'a offert ce roman ainsi que la jolie dédicace!

Ce roman fut une lecture commune avec Readeuse, vous pouvez lire sa chronique en cliquant sur le lien suivant : Aimeline


Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Abrano, tome 1

L'Anse-à-Lajoie, tome 1 : Madeleine

Le sculpteur de vœux