N'oublie pas mon petit soulier


Titre : N'oublie pas mon petit soulier
Auteur : Nadia Lakhdari King
Genre littéraire : Chick-lit
Année de parution : 2018
Éditeur  : Kennes
ISBN : 978-2875806765
Nombre de pages : 222 pages

Pour le traditionnel souper de Noël, Émilie reçoit son nouveau petit ami-Charles, accompagné de ses deux enfants. Mais elle n'a aucun talent domestique et tout ce qui peut mal aller, ira mal. Ajoutons une tempête de neige, un ex qui débarque et une ado qui pique une crise légendaire, et voilà tous les ingrédients de cette comédie romantique cocasse et touchante. Recettes de Noël et accords mets-vins en sus !

J'avais justement besoin de lire un petit roman léger et celui-ci m'a fait de l'œil. Le synopsis me laissait présager plusieurs moments rocambolesques...

Émilie vient de se lever pour sa dernière journée de travail avant de partir pour le chalet familial où elle a prévu de préparer un méga Noël. Il faut savoir que ses parents ont décidé de quitter le pays pour passer les fêtes en croisière et cette année sa mère ne sera pas là pour voir à tous les préparatifs. Mais il n'est pas question pour Émilie de passer à côté des traditions!

Elle met donc son entourage sur le coup. Sa meilleure amie Isa à la cuisine, son frère Jack pour tout ce qui touche les travaux manuels et sa belle-sœur Lucia pour la décoration. Tout cela pour recevoir son nouveau copain, Charles, et ses enfants. Mais voilà que cela ne se passe pas exactement comme prévu. Isa vient de gagner un voyage au sud, Jack se trouve une excuse pour être absent et Lucia se morfond en attendant son conjoint. Et puis voilà que l'ado de Charles fait une crise et ne veut plus venir au chalet et que Seb débarque sans avertir.

Alors croyez-vous qu'Émilie aura un beau Noël comme dans ses rêves? N'oubliez pas que c'était Isa qui devait cuisiner la dinde...

Branle-bas de combat. Urgence nationale. Au feu, au feu.
Charles et ses enfants vont (peut-être) venir souper chez moi pour Noël.
Le salon est couvert de boîtes de chocolats à demi dévorées et verres de vin vides.
La dinde qui gît sur le comptoir de la cuisine n'a plus du tout fière allure.
Il ne reste qu'une tranche de tourtière.
Je n'ai pas fait la tarte aux pommes...

Il y a très peu de romans sur le thème des fêtes dont l'intrigue se déroule au Québec, par conséquent j'étais vraiment enthousiaste de lire ce petit roman.

Mes plus grands sourires sont survenus au moment où Émilie cuisinait sa fameuse dinde. J'aurais bien aimé voir le résultat et je ne suis pas certaine que j'aurais osé y goûter. Et je passe sous silence sa tourtière!

Concernant le reste du roman, je dois malheureusement vous avouer que je suis déçue. Il y a de gros clichés tout au long de ce récit, essentiellement en ce qui concerne la personnalité de notre protagoniste. J'aurais aimé que l'auteure sorte un peu des sentiers et nous propose une protagoniste différente de ce que l'on retrouve dans ce genre littéraire.

L'intrigue était intéressante, mais aucun événement ou rebondissement ne m'a réellement surprise. De plus, la fin est un peu simpliste à mon goût. Je me serais attendue à un petit quelque chose de rocambolesque et de surprenant, mais non! Finalement, ce fut un court récit qui m'a divertie, mais qui ne sera pas mémorable.

Ma note : 3/5

Je tiens à remercier la maison d'édition Kennes pour ce court roman!

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Maman a tort

Les femmes oubliées

Le livre sans nom