Ash Princess, tome 2 : Lady Smoke


Titre : Lady Smoke
Auteur : Laura Sebastian
Série : Ash Princess, tome 2
Genre littéraire : Fantasy
Année de parution : 2019
Éditeur  : Albin Michel
ISBN : 978-2226399489
Nombre de pages : 632 pages

Le Kaiser a tué la mère de Theodosia quand celle-ci n'était encore qu'une enfant. Après dix ans de torture et de privations, Theodosia s'est relevée, décidée à reprendre sa place de reine. Alors qu'elle vient de fuir la cour du Kaiser, emmenant en otage le prince héritier, la jeune reine du feu fait face à son destin de femme de pouvoir : évitant les pièges de ses ennemis, elle va devoir fédérer autour d'elle un royaume moribond et éclaté. Pour renverser définitivement le Kaiser, Theodosia devra faire appel à sa meilleure arme : son intelligence.
Après le succès international de Ash Princess, Lady Smoke nous montre Theodosia dans les tourments du pouvoir, confirmant sa place dans les héroïnes de Fantasy les plus intrigantes de la littérature de l'imaginaire.


Avec tes yeux qui scintillent, ta couronne de cendre et ta mère qui fut reine du feu. Tout le monde t'appelait Lady Thora, mais pour moi tu étais Lady Smoke, dame Fumée. Je savais qu'il suffisait de quelques années, quelques mois, pour que la braise s'éveille en toi, pour que tu te remettes à brûler avec assez d'ardeur pour lui échapper.

Nous retrouvons donc Théo et ses amis à bord du Fumée, bateau de Dragonsbane, tante de notre reine. Dès le début, nous sentons une vive tension entre Théo et sa tante puisque Soren est actuellement emprisonné dans l'une des cages de la coque du navire. De plus, il apparaît qu'elles ne sont pas tout à fait d'accord sur la façon de reprendre Astrée des mains du Kaiser.

Dragonsbane tente d'imposer ses idées, mais heureusement que Théo ne lui fait pas confiance. Elle lui tient tête, mais rapidement elle se rend compte qu'elle devra acquiescer sur certains points dont celui qu'il leur faut une armée. Et pour se faire, il ne semble y avoir qu'un seul moyen pour y parvenir : Théo devra épouser un homme d'un autre pays qui aura les moyens de l'aider à reprendre Astrée!

Voilà pourquoi elles se dirigent vers Sta'Crivero afin de rencontrer le roi Etristo. Ce dernier a tout prévu afin que la nouvelle reine soit protégée et que les prétendants puissent venir la rencontrer. Mais Théo n'est pas dupe et elle sait très bien qu'on ne fait rien sans vouloir quelque chose en retour! Mais surtout que le danger rôde partout, le Kaiser ne la laissera pas s'échapper aussi facilement.

Tous ceux qui nous aident réclament quelque chose en retour. Et tout le monde attend quelque chose de moi.

Après un premier tome qui m'avait plus que charmée, j'étais bien curieuse de lire la suite. Surtout que la fin m'avait vraiment surprise et m'avait donné le goût d'en savoir un peu plus sur cet univers. C'est donc avec beaucoup d'enthousiasme que j'ai ouvert ce pavé.

Sur certains points, l'auteure ne m'a pas déçue. Nous avons la chance de pouvoir mieux comprendre d'où vient la magie des Astréens, mais également leur histoire. Ces parties du roman étaient vraiment intéressantes, car nous sentons que le pouvoir est sur le point d'émerger pour Théo et cela m'a grandement captivée. J'avais hâte de voir ce qu'il allait advenir de ce feu qu'elle ressentait en elle.

J'ai également apprécié assister aux jeux politiques malgré que cela ait rendu le roman moins addictif. Je crois qu'il était pertinent d'en savoir un peu sur les autres peuples et ainsi mieux comprendre pourquoi les Astréens sont seuls, ou presque, face au Kaiser.

Par contre, s'il y a un élément qui m'a réellement déçue, c'est le triangle amoureux qui s'est imposé au sein de ce deuxième tome. Et c'est malheureusement souvent présent au sein de la littérature pour Young Adult. Théo dit aimer autant Soren que Blaise et elle m'a donnée l'impression d'alterner entre les deux selon les circonstances et non selon son cœur. Un peu par opportunisme!

Ce qui m'a donné l'impression que son personnage n'est pas tout à fait prêt pour être reine. Elle manque de maturité pour diriger son peuple et certains événements qui surviennent nous démontrent qu'elle devra effectivement prouver qu'elle mérite cette couronne.

Nous sentons bien que ce deuxième tome est un tome de transition avant la grande finale puisqu'il y a moins d'action et d'événements pour nous surprendre. D'ailleurs, la fin de ce roman nous démontre à quel point la guerre ne fait que commencer et j'ai vraiment l'impression que l'auteure nous a préparé une finale grandiose... du moins, je l'espère!

Ma note : 4/5

Je tiens à remercier la maison d'édition Albin Michel qui me permet de lire cette saga!



Ce roman fut une lecture commune avec Readeuse, vous pouvez lire sa chronique en cliquant sur le lien suivant : Lady Smoke

Vous pouvez lire ma chronique du premier tome en cliquant sur le lien suivant : Ash Princess

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

L'œil du cyclone

Les heures parallèles

Ce que femme veut