Le choix d'une vie


Titre : Le choix d'une vie
Auteur : Samuel Champagne
Genre littéraire : Drame
Année de parution : 2019
Éditeur : De Mortagne
ISBN : 978-2897920241
Nombre de pages : 368 pages

Je n’ai jamais réellement pensé à l’avenir. Faire des plans compliqués et se casser la tête, je laissais ça aux vieux, aux gens ennuyants comme ma sœur. J’avais quinze ans et, à cet âge, on s’amuse! Ma vie était simple : mon chum, mes amis, des partys, le collège privé. Maintenant… j’ai encore quinze ans, mais tout a basculé. Parce que j’ai fait un test de grossesse et que deux lignes sont apparues. Moi, maman? Je ne sais même pas comment m’occuper de moi-même, comment je pourrais prendre soin d’un autre humain?
Et pourtant… j’ai décidé d’essayer. D’essayer d’être une adulte, alors que tout le monde me disait que je n’y arriverais pas. La naissance approche et j’ai peur. J’ai tout perdu, j’ai dû quitter le collège, je n’ai plus d’amis. Seulement il y a cette émotion… cette force qui me pousse à croire que ce bébé va changer ma vie en mieux. Mais, sans Marisol, rencontrée dans mon école pour jeunes mères, et sans son frère Sebastian, je doute de pouvoir m’en sortir.
La maternité à l’adolescence entraîne son lot de questionnements et de doutes chez la jeune mère, surtout en raison de la pression exercée par son entourage. Il faut beaucoup de courage pour se lancer dans une telle aventure, et le soutien des proches et des intervenants est essentiel pour le bien-être de la nouvelle famille.


Chaque fois que j’ouvre un livre de la collection Tabou, je suis certaine que le moment de lecture à venir sera rempli d’émotions et ce fut, encore une fois, le cas avec ce roman.

Jordane est une jeune fille de quinze ans dont la vie se résume assez simplement. Tout ce qui compte pour elle c’est son apparence, sa côte de popularité et sa relation avec le beau Nick. Par contre, elle commence à se poser des questions sur leur relation. Nick ne semble accorder d’importance que sur son corps et leur relation sous les couvertures.

Entre l’école, le magasinage et les partys, Jordane oublie fréquemment de prendre sa pilule contraceptive. Elle ne porte pas attention aux premiers symptômes jusqu’au jour où elle ne peut plus faire autrement et décide de passer le fameux test de grossesse qui sera malheureusement positif.

C’est la panique totale et elle n’a personne vers qui se tourner jusqu’au jour où elle n’a pas le choix de le dire puisque sa grossesse commence à se voir. C’est immédiatement la dégringolade… A-t-elle fait le bon choix de garder cette petite lime dans son ventre? Et si elle n’était pas à la hauteur? Comment le pourrait-elle alors qu’elle est elle-même encore une adolescente de quinze ans?

C’est un humain. Et je suis simplement une humaine. Comment je vais faire pour être à la hauteur?

J’ai découvert la plume de Samuel Champagne avec le roman Antonin. J’étais passée près du coup de cœur et encore une fois, cet auteur aura su faire vibrer une corde sensible en moi.

Lorsque j’ai débuté le roman, je n’étais pas certaine que j’allais apprécier les personnages puisque je trouvais Jordane superficielle et à la limite très caractérielle avec sa famille. Au fil du récit, cette adolescente vit des épreuves qui l’amèneront à changer et qui feront en sorte de me charmer. Elle prend de l’assurance et j’étais bien heureuse de la voir se métamorphoser.

Le sujet de la maternité à l’adolescence est rarement abordé dans la littérature et c’est bien dommage. L’auteur a su trouver les mots justes pour le faire sans jugement et surtout sans vouloir amener le lecteur vers l’une ou l’autre des solutions. Je n’ai pas senti que le discours était pro-vie ou bien que l’avortement était la solution. En fait, tout est fait avec délicatesse et respect.

Malgré l’âge de Jordane, il n’en reste pas moins qu’elle se pose les mêmes questions que toutes futures mères se posent, et ce, à tous âges. À savoir si nous serons à la hauteur et suffisamment compétentes pour prendre soin d’un autre être humain. Les inquiétudes et les moments de doutes m’ont fait repenser à mes propres réflexions lors de mes grossesses. Ces passages du récit m’ont profondément touchée et parfois même c’est avec les larmes aux yeux que j’ai les ai lu.

Ce n’est pas le premier roman de cette collection que je lis et chaque fois, je me rends compte qu’ils ne sont pas seulement destinés aux adolescents, mais également aux parents. Et Samuel Champagne est l’un des auteurs qui mérite amplement sa place au sein de cette collection. Ce fut un moment de lecture émouvant et que j’ai grandement apprécié.

Ma note : 19/20

Je remercie chaleureusement la maison d’édition De Mortagne qui me permet de lire les romans de la collection Tabou!

Ce roman fut une lecture commune avec Readeuse, vous pouvez lire sa chronique en cliquant sur le lien suivant : Le choix d'une vie

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Du côté des Laurentides, tome 1 : L'école de rang

Ne t'enfuis plus

Le temps est assassin