La passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiver


Titre : Les fiancés de l'hiver
Auteur : Christelle Dabos
Série : La passe-miroir, tome 1
Genre littéraire : Fantasy/Jeunesse
Année de parution : 2016
Éditeur  : Gallimard
ISBN : 978-2070582617
Nombre de pages : 567 pages

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.


La passe-miroir est l'une des sagas coup de cœur que j'ai le plus fréquemment vu sur la blosgosphère au cours de la dernière année. À mon tour, de me faire ma propre opinion...

Sur Anima, Ophélie est une jeune femme quelque peu singulière. Elle se cache derrière ses lunettes et préfère la compagnie de son musée à celle des humains. Étant une grande introvertie, elle passe ses journées seule avec les objets les plus vieux de son monde. Ses mains de liseuse lui permettent de voir l'historique de chaque objet et l'histoire qui s'y cache lui apporte tout ce dont elle a besoin.

Cela fait deux cousins qu'elle refuse d'épouser, mais voilà que les doyennes et l'esprit de famille, Artémis, ont décidé de passer un accord avec un autre clan. Par conséquent, Ophélie devra épouser l'intendant du Pôle. Si elle refuse, non seulement elle sera exclue de son clan, mais sa famille subira un grave déshonneur. Elle n'a d'autres choix que de partir avec sa marraine au Pôle, mais la vie à cet endroit est dangereux et disons que son fiancé est loin d'être l'homme le plus accueillant et chaleureux que l'on puisse espérer épouser.

La venue de sa fiancée au Pôle risque d'attirer l'attention. Du coup, Thorn n'a d'autre choix que de cacher Ophélie chez sa tante. Il fera tout ce qu'il lui sera possible pour l'enfermer dans une jolie cage dorée jusqu'à retirer tous les miroirs sachant que notre protagoniste a le don de se déplacer d'un endroit à l'autre à travers ceux-ci. Est-ce que ce sera suffisant, car il ne faudrait pas sous-estimer ses ennemis et la liste est longue... très longue!

Passer les miroirs, ça demande de s'affronter soi-même. Il faut des tripes, t'sais, pour se regarder droit dans les mirettes, se voir tel qu'on est, plonger dans on propre reflet. Ceux qui se voilent la face, ceux qui se mentent à eux-mêmes, ceux qui se voient mieux qu'ils sont, ils pourront jamais.

Quel univers incroyable! Je ne m’attendais pas du tout à retrouver un univers aussi singulier et intéressant que celui-ci.

Dès le début, j'étais complètement absorbée par les facultés d'Ophélie et j'ai adhéré immédiatement au récit. Il était captivant et j'ai bien aimé le fait que l'auteure prenait son temps pour faire une belle mise en place de son univers et de ses personnages. Mais à prendre trop son temps, le lecteur finit par trouver le temps long et à perdre un peu d'intérêt pour le récit...

Et puis je vais être honnête, les personnages sont définitivement désagréables et mesquins. C'est à se demander s'il y a une seule personne au Pôle sur qui Ophélie va pouvoir compter et faire confiance. C'est incroyable les jeux de pouvoir qu'il y a en coulisse et les drames sanglants qui peuvent survenir au moment où on s'y attend le moins! Et que dire des personnages tels que Le Chevalier ou bien Les Dragons bref, un monde définitivement dangereux pour notre petite Ophélie.

Je ne peux passer sous silence le personnage de Thorn, notre futur époux. Il est tellement froid et imprévisible. Cet homme dégage un petit quelque chose qui m'enrage énormément. À plusieurs reprises, j'ai ressenti des excès de colère face à son comportement. Quel homme insupportable! Et puis, je m'attendais à un peu de folie avec l'Ambassadeur, mais finalement, il m'a quelque peu déçue.

Alors que je commençais à décrocher du récit, l'auteure est venu me rechercher avec quelques rebondissements surprenants. Du coup, on ne voit pas la fin venir et l'on se dit : Déjà? Alors voilà, la fin est assurément captivante et l'on ne peut faire autrement que d'en vouloir plus. L'auteure a donc réussit à me captiver afin que je poursuive l'aventure au Pôle avec le deuxième tome. Donc à suivre!

Ma note : 4/5

Ce roman fut une lecture commune avec Readeuse, vous pouvez lire sa chronique en cliquant sur la lien suivant : Les fiancés de l'hiver

Commentaires

  1. Ce roman m'intrigue depuis un moment. Ton avis confirme la bonne opinion générale!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est l'univers que j'ai adoré...par contre, les personnages ne sont pas attachants du tout!

      Effacer

Publier un commentaire

Messages les plus consultés de ce blogue

Le livre sans nom

Maman a tort

Ash Princess, tome 1