Les contes interdits, tome 11 : La reine des neiges

 

Titre : La reine des neiges
Auteur : Simon Rousseau
Série : Les contes interdits, tome 11
Genre littéraire : Horreur
Année de parution : 2018
Éditeur  : Ada
ISBN : 978-2897868994
Nombre de pages : 183 pages

Fuyez. Elle arrive, elle est tout près. Elle n’épargnera personne. Les arbres tombent, la terre gèle, l’air est infect. Courez si vous ne voulez pas finir six pieds sous la neige. Une adaptation déroutante du fameux conte d’Andersen.
Le meurtre immonde d’un prêtre dans un pensionnat autochtone, au début des années 1970.
L’inconcevable suicide du grand-père d’une journaliste prête à tout pour faire éclater la vérité.
Un chamane amérindien banni de sa communauté, reclus au coeur d’une forêt mystique.
Une entité ancienne née du froid et de la famine, prête à rétablir son pouvoir sur son royaume de glace.
Une effroyable légende, oubliée de tous…


Si vous suivez mes chroniques moindrement un peu, vous savez déjà que je suis une grande froussarde sinon... eh bien, voilà maintenant vous le savez! Mais pourquoi est-ce que j'ose ouvrir un livre de la saga des contes interdits? Bonne question...

Anna vient d'apprendre que son grand-père est décédé et part donc retrouver sa grand-mère en Abitibi. À ce temps-ci de l'année, le Nord québécois est extrêmement froid. Si seulement Anna savait à quel point...

Peu de temps après son arrivée, elle apprend que son grand-père n'est pas mort d'une cause naturelle ou bien d'un accident. Il s'est plutôt enlevé la vie. Cela ne cadre pas avec la personnalité de l'homme qu'elle a connu. En tant que future journaliste, elle décide de partir à la recherche d'informations pour essayer de comprendre son geste, car il semblerait que ce dernier ait eu un comportement bizarre quelques jours auparavant, mais surtout qu'il a reçu une drôle de visite. Et si c'était relié à son passé?

Au fil de ses découvertes, Anna se rend compte qu'il y a des événements qui secouent la communauté autochtone de la région. Est-ce que cela a un lien avec son grand-père? Osera-t-elle aller jusqu'au bout de ses recherches malgré le danger qui rôde dans les forêts du Grand Nord?

Rien ne peut s'opposer à son joug. L'entité est une véritable reine dans cette nature sauvage et stérile, dominée par le froid et la désolation.

C'est le deuxième conte interdit que j'ose lire. J'y vais un à la fois et j'essaie de choisir ceux qui me donneront le moins de cauchemars possible. Après avoir lu et apprécié Le petit chaperon rouge de Sonia Alain, je me sentais maintenant prête pour en lire un autre, surtout sachant que ma partner Readeuse serait là pour me supporter moralement!

Bref, je dois avouer que je ressors de cette lecture avec le goût de découvrir les autres ouvrages de Simon Rousseau. J'ai aimé sa plume, car elle est simple et fluide. L'auteur nous amène directement où il le désire et l'on ne peut faire autrement que de se laisser porter par son récit.

Avant même d'ouvrir le bouquin, je m'attendais à lire des scènes plutôt sombres et ce fut un peu moins pire que ce que je croyais. Je ne vous cacherai pas qu'il y a quelques scènes assez répugnantes, mais pas suffisamment pour m'obliger à déposer le livre, car j'avais trop peur.

De plus, nous sommes loin du conte Disney que nous connaissons très bien. L'auteur s'est plutôt basé sur le conte original de Hans Christian Andersen. Selon moi, c'est une excellente idée, car cela ajoute un plus grand réalisme au récit et une intrigue plus intéressante et captivante.

L'auteur m'a surpris, il a su intégrer avec brio, une partie peu reluisante de l'Église catholique au sein des communautés autochtones de l'époque, et je dois avouer que cela a fait vibrer une corde sensible en moi. Personnellement, j'ai trouvé que cela cadrait à merveille avec l'ambiance du conte et les personnages.

Finalement, je ressors de cette lecture avec une panoplie d'émotions. Pour moi, c'est mission accomplie, l'auteur a su me sortir de ma zone de confort tout en me divertissant et ainsi me donner le goût de poursuivre ma découverte des contes interdits.

Ma note : 4/5

Ce conte fut une lecture commune avec Readeuse, vous pouvez lire sa chronique en cliquant sur le lien suivant : La reine des neiges

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Abrano, tome 1

L'Anse-à-Lajoie, tome 1 : Madeleine

Le sculpteur de vœux