Côte-Blanche, tome 1 : L'étranger d'outre-mer

 


Titre : L’étranger d’outre-mer
Auteur : Marie-Claude Charland
Série : Côte-Blanche, tome 1
Genre littéraire : Romance/Historique
Année de parution : 2013
Éditeur : Ada
ISBN : 978-2897333546
Nombre de pages : 382 pages 

En retrait du village de Monts-aux-Pins gît un mystérieux manoir abandonné depuis trois décennies : Côte-Blanche. Le départ expéditif de ses occupants avait jadis déclenché certaines rumeurs, dont l’une voulant qu’il soit le lieu d’errance d’êtres n’appartenant plus au monde des vivants... Lauriane Bélisle, fille de paysan, croit en la véracité de cette rumeur, surtout depuis que d’étranges impressions l’assaillent quand elle passe près du portail à l’entrée du domaine. Une sorte d’appel silencieux, une invitation, dirait-on, à pénétrer dans ce lieu interdit. Contre toute attente, le fils de l’ancien propriétaire vient y élire domicile. William Fedmore est à l’image de son manoir : élégant, intrigant et énigmatique. Lauriane ne tarde pas à réaliser que sa fascination pour Côte-Blanche pourrait bien n’avoir d’égale que celle qu’elle voue à ce séduisant Anglais…


Cela fait une éternité que cette saga est dans ma pile à lire. Je ne me souviens plus du nombre de fois où moi et Readeuse parlions de la lire! Eh bien, voilà le premier tome est enfin entre nos mains.

1889
Depuis que la mère de Lauriane est décédée, elle a pris le relais dans la cuisine. En fait, elle s’occupe de toute la maisonnée pendant que son père et ses frères travaillent aux champs et s’occupent de la ferme. Actuellement, aucun jeune homme n’a su ravir son cœur. D'ailleurs, elle n’est pas vraiment intéressée à se marier. Du moins pour l’instant!

Au-delà du fait que Lauriane prend soin de la maison et prépare les repas, elle aime bien passer du temps avec sa tante Adéline. Au fil du temps, elles ont découvert que Lauriane a des dons exceptionnels. Elle a un sens aiguisé pour tout ce qui touche le paranormal. De plus, la jeune fille est attirée par le manoir de Côte-Blanche. Que s’est-il passé au sein de ce manoir pour qu’il soit à l’abandon? Les rumeurs sont nombreuses à cet effet!

Par une belle journée, Lauriane décide d’aller jeter un coup d’œil au manoir et s’ensuivra un événement assez inusité. Réalité ou cauchemar? Tout dépend du point de vue… mais une chose est certaine, le nouveau propriétaire du manoir ne la laisse pas indifférente!

 

Je paierais cher pour savoir si ce manoir est réellement hanté, Loulou. Depuis quelque temps, je ressens une oppression dès que je passe près d’ici. Comme une force qui envahit l’air ambiant au point de me donner l’impression d’en manquer. L’autre jour, quand le vantail a bougé, j’ai eu l’impression qu’on m’invitait à y aller…

 

Je m’attendais à une romance historique et c’est effectivement ce genre littéraire qui est présent au sein de ce roman. Par contre, l’auteure a su y ajouter une touche bien particulière en y ajoutant certains éléments paranormaux. Et sur ce point, c’est une réussite!

Il est peu fréquent que l’on retrouve une protagoniste ayant des dons paranormaux au sein des romances historiques. Je lève mon chapeau à l’auteure pour avoir osé ajouter cette dimension au sein de cette saga. Et cela va bien au-delà de la simple mention de sorcellerie. C’est singulier pour ce genre littéraire, mais surtout captivant!

L’intrigue en elle-même est également intéressante. Lauriane est téméraire pour une jeune fille de son âge, surtout pour l’époque où se déroulent les événements. Cela lui jouera assurément des tours. Cela donne la liberté à l’auteure de créer des moments forts en émotions. Je ne vous en dis pas plus afin de ne pas spoiler!

Quant à la dimension historique, je dois avouer que certains éléments m’ont passablement déçue car il ne cadrait pas du tout avec l’époque. Est-ce que cela a joué sur mon appréciation? Bien évidemment que oui et je trouve cela bien dommage étant donné que le roman en lui-même est vraiment intéressant.

Au final, je ne regrette pas du tout d’avoir commencé cette saga et malgré quelques incohérences historiques, il n’en reste pas moins que je lirai la suite avec plaisir. Je me suis attachée à Lauriane, mais également à William!

Ma note : 15/20

Ce roman fut une lecture commune avec Readeuse, vous pouvez lire sa chronique en cliquant sur le lien suivant : L'étranger d'outer-mer


Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Abrano, tome 1

L'Anse-à-Lajoie, tome 1 : Madeleine

Le sculpteur de vœux