Agatha Raisin, tome 17 : Cache-cache à l'hôtel

Titre : Cache-cache à l'hôtel
Auteur : M.C. Beaton
Série : Agatha Raisin, tome 17
Genre littéraire : Policier
Année de parution : 2019
Éditeur : Albin Michel
ISBN : 978-2226436474
Nombre de pages : 319 pages

Entre son agence de détectives qui tourne au ralenti et les réunions des dames de Carsely, Agatha s'ennuie. Aussi, est-elle enchantée lorsque son ex-mari James Lacey l'invite pour des vacances, mais — horreur! — sa conception d'un séjour idyllique est le petit hôtel décrépit de Burryhill-on-Sea où enfant, il passait ses étés.
Et tout va de mal en pis : quand un autre client de l'hôtel est assassiné, Agatha est la principale suspecte — et est obligée de résoudre l'affaire depuis sa cellule de prison!

Où qu'aille Aggie, décidément, le crime la suit!

Eh oui, encore une fois le beau James Lacey est de retour à Carsely et il croit qu'Agatha est toujours amoureuse de lui. Quelque peu prétentieux notre cher James? Eh bien oui! Toujours est-il qu'il décide d'emmener Agatha en vacances sans lui dire quelle sera la destination. Une surprise qu'il disait...

À leur arrivée, ils se retrouvent face à un hôtel désuet et qui aurait grand besoin d'amour. Tout semble être sur le point de s'écrouler ou presque. Quant aux services et à la nourriture, cela ne vaut même pas la peine d'en parler. Sans oublier la digue endommagée qui pourrait bien laisser la mer détruire le peu qui reste de l'hôtel!

Heureusement ils ne sont pas seuls à l'hôtel. Ils font rapidement la rencontre d'une famille dont le couple est en voyage de noces. Il aura fallu de quelques minutes pour qu'Agatha menace la mariée et que James se retrouve à l'extérieur pour se battre avec son fils.

Malheureusement, au cours de la nuit suivante la mariée est retrouvée morte près de la mer et c'est Agatha qui se retrouve en prison... comment réussira-t-elle à se sortir de ce pétrin? Est-ce que James restera à ses côtés ou bien Charles viendra mettre la zizanie?

Agatha, tu es vraiment une garce! s'esclaffa James. Mais non de Dieu, tu as été magnifique, ce soir! Tu t'es mise en danger encore plus que d'habitude.

Je dois vous avouer que la fin du tome précédent m'avait prise par surprise avec le retour de James Lacey et je n'étais pas certaine d'apprécier, car j'ai un peu de difficulté avec son personnage. En fait, je n'apprécie pas la façon dont il traite Agatha. On pourrait même dire que je suis du même côté que Mrs Bloxby quant au regard qu'elle porte vis-à-vis cette obsession qu'Agatha a envers son ex-mari.

D'ailleurs, je crois que le retour de James a eu un impact sur mon appréciation de ce tome-ci. Je préfère nettement les enquêtes où Charles se porte volontaire pour aider Agatha à trouver le coupable. Il me semble qu'Agatha a tendance à faire un peu plus de sottises à ses côtés et j'adore cela. C'est ce qui fait que j'apprécie autant cette saga! Cette fois-ci, notre détective s'est mis les deux pieds dans les plats. Je ne crois pas qu'elle ait pu être autant en danger de mort qu'au cours de ce dix-septième tome!

Ce qui fut le plus intéressant au cours de ce récit fut l'enquête entourant la mort de cette mariée et non les départs-retours de James et Charles. J'ai également remarqué que les enquêtes ont tendance à être plus soutenues depuis l'arrivée de Patrick et Henry et c'est tellement plus intéressant et captivant. Nous avons l'impression qu'Agatha et son équipe mènent leurs recherches avec plus de professionnalisme, mais il n'en reste pas moins que notre protagoniste réussit toujours à trouver le coupable par hasard!

Finalement, je ressors de ce récit avec l'espoir que les prochains tomes notre protagoniste finira par être heureuse en amour... mais bon, pour l'instant je passe des moments vraiment agréables en essayant de trouver les coupables avant Agatha et son équipe!

Ma note : 4/5

Je tiens à remercier la maison d'édition Albin Michel qui me permet de lire cette incroyable saga!


Si vous désirez lire ma chronique du tome précédent, vous n'avez qu'à cliquer sur le lien suivant : Jamais deux sans trois

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Maman a tort

Le temps est assassin

Ma vie, en plus sexy