Promise Falls Trilogy, tome 3 : Vraie folie


Titre : Vraie folie
Auteur : Linwood Barclay
Série : Promise Falls, tome 3
Genre littéraire : Policier
Année de parution : 2019
Éditeur : Belfond
ISBN : 978-2714475404
Nombre de pages : 475 pages

A priori, c’est un samedi matin comme tous les autres qui commence à Promise Falls en ce 23 mai. Chacun se réveille, prend sa douche, son café, son petit déjeuner. Mais soudain, une sirène d’ambulance, puis deux, puis trois ; des gens inanimés dans leur cuisine, sur le pas de leur porte, dans la rue, les urgences saturées…
Un dénominateur commun à ces victimes : toutes ont bu de l’eau du robinet. Il faut se rendre à l’évidence, le réseau hydraulique de la ville est contaminé. Drame sanitaire ou crime de masse?
Pour l’inspecteur Barry Duckworth, la réponse ne fait aucun doute. L’insaisissable meurtrier fanatique du nombre 23 a encore frappé. Et il n’a certainement pas l’intention de s’arrêter là.
Comment préparer les habitants aux dangers qui les menacent? Le policier et le privé Cal Weaver vont devoir unir leurs forces dans une mortelle course contre la montre. Mais qui sait combien de fous furieux se sont donné rendez-vous à Promise Falls?
Alors qu’il enquête sur d’autres disparitions, le privé Weaver se retrouve une nouvelle fois sur le chemin de l’inspecteur Duckworth. L’heure est venue pour eux d’unir leurs forces dans cette mortelle course contre la montre… Mais comment préparer les habitants au danger qui les menace? Et qui sait vraiment combien de fous furieux se sont donnés rendez-vous à Promise Falls?

Eh bien, l'auteur n'a pas voulu nous laisser sur une fin ennuyante, loin de là! Il y a de l'action du début jusqu'à la fin et le titre Vraie Folie désigne à merveille ce que nous retrouvons au sein de ce récit!

Rien ne va plus à Promise Falls. Cela fait déjà deux semaines que c'est la pagaille au sein de la ville, mais là, c'est le summum. La journée débute en catastrophe. Alors que la ville se réveille tranquillement, les citoyens en cessent d'entendre les sirènes des ambulances qui retentissent aux quatre coins de la ville. Les gens tombent l'un après l'autre et meurent à une vitesse incroyable. Et chaque fois, ils ont consommé de l'eau. Qui a bien pu empoisonner l'eau de la ville? Voilà ce que l'inspecteur Duckworth devra découvrir!

Les hôpitaux ne cessent de se remplir et le nombre de morts ne cesse d'augmenter. Pendant ce temps, l'inspecteur Duckworth vient de recevoir un appel pour un homicide qui aurait eu lieu dans une résidence universitaire. Dès son arrivée, il se rend compte que c'est le même opus operandi que pour les meurtres d'Olivia et de Rosemary.

De plus au fil cette interminable journée, Duckworth se rend compte qu'aujourd'hui nous sommes le 23 mai. Comment se fait-il que ce chiffre soit encore présent? Est-ce que cela a un lien avec les 23 écureuils et tous les autres événements survenus au cours des deux dernières semaines? Que peut bien représenter ce chiffre?

Il avait commencé avec le meurtre horrible de Rosemary Gaynor. Et puis un certain nombre d'événements étranges s'étaient produits en ville. Des écureuils morts, une grande roue qui s'était mise en route toute seule, un prédateur sexuel à l'université et un bus en flammes qui avait dévalé une rue du centre-ville.

Je viens de terminer cette saga et j'ai encore le cœur qui palpite. Quelle saga incroyable! Mine de rien, l'auteur a su me captiver jusqu'à la fin de ce troisième et dernier tome. J'avais bien aimé les deux premiers tomes, mais au fil de ma lecture, j'ai senti que l'auteur nous captivait toujours un peu plus. Un effet crescendo qui était absolument bien mené.

J'ai découvert la plume de cet auteur avec cette saga et lors du premier tome, ce fut un peu difficile de m'y retrouver en raison du fait qu'il revenait sur certains événements ayant eu lieu au cours de ses livres précédents et ne faisant pas partie de cette saga. À mesure que j'avançais, j'ai appris à connaître les personnages et à m'attacher à eux. Et puis l'intrigue devenait de plus en plus captivante et addictive. Impossible de laisser le livre de côté.

D'ailleurs, on s'en pose des questions au cours de cette saga et il y a une panoplie de personnages, mais ils cadrent tous à merveille avec l'intrigue. Nous avons ce journaliste, David, qui est présent dès le premier tome et qui se retrouve bien malgré lui à travailler pour Finley. D'ailleurs, ce Finley est détestable à souhait. Quel opportuniste quand même! Et puis, Cal le détective, qui est toujours calme. Indirectement il aide l'inspecteur Duckworth. Et que dire justement de cet inspecteur... sinon que je vais drôlement m'ennuyer de son personnage.

Que pourrais-je vous dire de plus sinon que cette saga est captivante et que l'on ne s'ennuie pas une seule minute? Tout est bien ficelé et la fin est juste surprenante! Je viens de découvrir un auteur de talent et j'ai déjà bien hâte de lire son prochain roman.

Ma note : 4.5/5

Je tiens à remercier chaleureusement la maison d'édition Belfond qui m'a offert cette incroyable saga!


Si vous désirez lire ma chronique du tome précédent, vous n'avez qu'à cliquer sur le lien suivant : Faux amis

Commentaires

  1. c'est rare une trilogie qui transporte du premier au dernier tome. j'avais lu cet auteur sur 2 romans de lui crains le pire que j'avais beaucoup aimer et ne la quitte pas des yeux que je n'ai jamais fini car le début et la suite me paraissait cousu de fil blanc. je garde cette saga en mémoire, a tout hasard

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Le premier tome débute tranquillement mais à mesure qu'on avance dans la trilogie, l'auteur nous tient en haleine de plus en plus...j'ai adoré la finale! Il m'a vraiment surprise.

      Effacer

Publier un commentaire

Messages les plus consultés de ce blogue

Du côté des Laurentides, tome 1 : L'école de rang

Ne t'enfuis plus

Le temps est assassin