Phobos, tome 3


Titre : Phobos
Auteur : Victor Dixen
Série : Phobos, tome 3
Genre littéraire : Jeunesse/Science-Fiction
Année de parution : 2016
Éditeur : Robert Laffont
ISBN : 978-2221195734
Nombre de pages : 620 pages

FIN DU PROGRAMME GENESIS DANS
1 MOIS...
1 JOUR...
1 HEURE...
ILS SONT PRÊTS À MENTIR POUR SAUVER LEUR PEAU
Ils sont les douze naufragés de Mars.
Ils sont aussi les complices d'un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.
ELLE EST PRÊTE À MOURIR POUR SAUVER LE MONDE
Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?
MÊME SI LE COMPTE À REBOURS EXPIRE, IL EST TROP TARD POUR RENONCER.

Après être tombée sous le charme de cette saga avec le premier tome, le deuxième récit a un peu refroidi mes ardeurs. Du coup, je me posais la question à savoir si l'auteur allait réussir à me charmer à nouveau avec ce pavé...

Nous reprenons l'intrigue au moment où Marcus vient de dévoiler certaines informations qui viennent mettre fin à son mariage avec Léonor. Elle est sous le choc. Comment a-t-il pu lui mentir? Elle aurait pu accepter qu'il lui ait caché sa maladie, mais qu'il ait omis de leur mentionner à tous qu'il était au courant pour le rapport Noé est tout simplement inacceptable. Et maintenant, il se trouve que tous les pionniers savent ce que Marcus a fait. Ils n'ont d'autre choix que d'en faire leur prisonnier et de le juger pour les crimes qu'il a commis!

Sur Terre, la situation est critique pour Andrew et Harmony. Ils viennent de se faire repérer par les drones et ils doivent s'échapper. Ils décident donc de demander l'aide de Cindy. Étant donné que celle-ci est un peu sceptique face à leur situation et aux informations qu'ils lui transmettent, ils décident de la kidnapper et de contacter le scientifique Mirwood qui doit construire l'ascenseur énergétique. Ils doivent trouver un moyen d'aider les pionniers.

Quant à Séréna, eh bien à trop vouloir obtenir le pouvoir et à faire des manigances ici et là, elle sera blessée lors d'un attentat. Son nouveau protégé l'agent Seamus trouve le moyen de prendre soin d'elle pendant qu'elle est dans le coma et de rejeter la faute sur la Russie. Est-ce que Séréna va survivre à cet attentat? Que feront les pionniers avec Marcus? La tempête sur Mars approche... auront-ils leur ascenseur à temps? Andrew et Harmony vont-ils dévoiler tout ce qu'ils savent?

La dernière partie est sur le point de commencer, j’en ai le sombre pressentiment. Ce sera la plus longue, la plus vicieuse et la plus mystérieuse de toutes : vingt mois à tenir jusqu’à l’arrivée de l’ascenseur énergétique. Aucune des règles que je croyais connaître jusqu’alors n’aura plus cours : comment se battre contre une ennemie invisible et muette ?

Je ne vous cacherai pas que j'avais bien hâte de lire ce troisième tome, et ce, malgré que le deuxième récit fut moins palpitant que le premier. Mais à la fin du deuxième tome, Victor Dixen vient nous surprendre avec des événements auxquels l'on ne s'attendait vraiment pas.

Dès les premiers chapitres, nous sentons une certaine tension auprès des pionniers et je m'attendais à plusieurs bouleversements. C'est effectivement le cas. Par contre, ce troisième tome est tout un pavé et malgré les multiples rebondissements, il n'en reste pas moins que j'ai senti quelques longueurs, surtout au moment où les pionniers font le procès de Marcus. Personnellement, j'aurais écourté un peu cette section.

De plus, j'avais pris l'habitude à ce que ça bouge un peu plus, surtout avec le premier tome où les événements s'enchaînaient l'un à la suite de l'autre. Donc à certains moments au cours de ce récit, j'avais presque le goût de sauter quelques lignes... Heureusement que ce fut de courte durée! L'auteur a su encore une fois créer des événements qui viennent chambouler la vie de nos protagonistes et du coup, nous nous raccrochons au récit. D'ailleurs, je n'ai pas vu passer le dernier quart du roman tellement j'étais embarquée dans l'intrigue!

En ce qui concerne les personnages, j'ai senti que l'auteur les faisait évoluer vers une certaine maturité. Leur séjour sur Mars semble créer certains liens entre eux et à d'autres niveaux, nous assistons au dévoilement de leur passé et leurs petits secrets... ce qui les rend plus attachants encore, comme si c'était possible. Encore une fois, j'ai eu plaisir à détester Séréna, mais également Alexeï. Ce dernier évolue dans une direction qui m'a énormément déplu.

Au final, ce que je retiens de ce troisième tome c'est qu'il est trop lourd et que les événements auraient pu être présentés de façon plus succincte, cela aurait permis au lecteur de rester accroché du début jusqu'à la fin. N'empêche que l'auteur a su venir me rechercher avec le dernier quart du récit et ainsi, je lirai le quatrième et dernier tome. Encore une fois, l'auteur a su piquer ma curiosité! 

Ma note : 4/5

Si vous désirez lire ma chronique du tome précédent, cliquez sur le lien suivant : Phobos 2

Commentaires

Messages les plus consultés de ce blogue

Maman a tort

Les femmes oubliées

Le livre sans nom